CARBONARABIKE Cadre 29er GEAE – Roue SL29 Novatech

104_4372Chaque vététiste est unique ! … Autant au niveau du style, de la pratique, des exigences techniques ou encore des préférences esthétiques … tout cela restant cadré par un budget. L’ensemble de ces critères va conduire votre recherche d’un idéal réalisable à « la carte ».

Que vous soyez compétiteur, randonneur sportif ou que vous ayez envie de vous démarquer et de sortir du dogme que nous impose les marques ces choix vous donneront le plaisir de rouler sur un vélo unique. Chaque couleur et composant peuvent être les fruits d’une longue réflexion entre le poids, les matériaux et l’esthétisme global de votre monture. Pas une pratique du vélo n’échappera à cette recherche basée sur le désir d’exotisme : tandem, vélo couché, vélo de voyage, VTT de randonnée ou de compétition, route … A chacun son projet, son envie et son inspiration ! … 

S’écarter des sentiers battus et laisser libre court à son imagination. 

Trop souvent, on se laisse guider par les choix des constructeurs qui nous proposent un équipement défini sans avoir la possibilité de choisir nos composants. Rares sont les marques nous qui nous proposent des montages à la carte. Niner et Trek se sont différenciés en proposant cette alternative avec le « Project One » pour Trek et Niner plus généralement pour l’ensemble de sa gamme. Ces marques proposent un choix composant par composant mais la facture risque d’être salée à l’arrivée.

Il vous reste tout de même solution : « le montage à la carte » …

Dans un premier temps, on va se mettre à la recherche d’un cadre en déterminant le matériau acier, aluminium et bien sûr l’inévitable carbone et sa cinématique « Rigide ou tout suspendu ».

1966192_295425633944977_1066186735_oLe Cadres génériques : un choix logique …

Avant d’aller plus loin, c’est quoi au juste un « cadre générique » ?

Loin d’avoir une connotation péjorative, le cadre générique ne porte pas de marque particulière. Sa conception et ses critères de résistance mécanique sont identiques à ceux des grandes marques. Seule la durée de la garantie comme les prix peuvent varier d’un importateur à l’autre.

De plus, aujourd’hui la fabrication des cadres en carbone se fait principalement en Asie, et majoritairement en Chine et à Taïwan. il aura toutes les chances de provenir d’un même lieu de production qu’un cadre de marque.

Il est plus prudent d’investir dans un cadre générique, que dans une copie de cadre à bas prix portant le nom d’une grande marque qui risque pour le coup d’être d’une fabrication plus que douteuse … méfiance … 

Montage à la carte :

Le choix d’un montage à la carte c’est surtout l’opportunité de rechercher le meilleur compromis entre vos envies et votre budget et c’est souvent la constatation de ne pas avoir trouvé son bonheur avec un vélo complet dans sa configuration de « série »  proposé par une marque.

Le montage à la carte est un recours légitime  et même ultime pour  vous permettre de réaliser le vélo adapté à votre besoin, tout en maitrisant vos budget.

A la recherche des composants :

Le net est sans l’ombre d’un doute le plus grand magasin du monde. En deux ou trois clics vous aurez fait le tour de la Planète et sélectionné le ou les  composants pour équiper le cadre de votre choix avec l’assurance d’obtenir une réponse à vos attentes.

Après avoir sélectionné les composants adéquats, deux solutions s’offre à vous confier le montage à un professionnel du cycle ou être le maître d’œuvre, « de la sélection à l’assemblage de votre précieux vélo ». 

104_4370Le Test GAEA 2 CarbonaraBike

Afin d’en connaître un peu plus sur l’univers des cadres génériques, j’ai contacté la société www.carbonarabike.com basée en région Ile-de-France afin d’effectuer un test grandeur nature et comme toujours me faire un avis constructif sur le sujet.

Je tiens à remercier Carbonarabike pour sa grande gentillesse de m’avoir mis à disposition un VTT pour ce test.

Un tour d’horizon :

Mon VTT de test est équipé d’un cadre carbone modèle « Gaea 2» avec des roues carbones SL29 NovaTech (disponible sur le site de Carbonarabike) offrant tous deux des poids incroyablement légers.

Je découvre un cadre bien fini, et  au look homogène et agréable. J’apprécie l’intégration des câbles dans le cadre simplifiant grandement le nettoyage du vélo. Le cadre est proposé dans les couleurs suivantes : noir mat ou brillant, il est possible pour quelque euro de plus de disposer d’un couleur perso. Celui de test est quand à lui d’un vert métallisé. Pour la taille L, il est annoncé au poids de 1150 g vérifié sur la balance. Pour l’équipement du VTT en lui-même, ce n’est pas la révolution : Shimano XTR et XT pour le groupe, une fourche Rock shoc Reba RL 100 mm. Pour le freinage, on retrouve du Shimano XT et des disques de 180 mm  pour l’avant et de 160 mm à l’arrière. Cette ensemble sans grande exotisme donnera après le test un résultat plus que satisfaisant.

Pour le montage global de ce VTT,

gaea_opt

Exemple de Montage..

Le test  :  la vérité du terrain

Direction une forêt que je connais bien à deux pas de chez moi et sur une sélection de « singles » bien tortueux où je suis venu me familiariser avec le cadre et les roues en carbone. 

De petits « gauche – droite » bien endiablés me permettront d’apprécier et de ressentir la flexibilité et la rigidité d’un cadre carbone de bonne facture et d’obtenir les premiers enseignements sur le comportement global du VTT (cadre et composants).

901700_295425583944982_367411922_oLe cadre se dirige à souhait dans les sentiers sinueux, réactif à la relance, la première impression se confirme au fil des kilomètres : on sent le potentiel dynamique et joueur d’un cadre pouvant convenir à des randonneurs ou à des sportifs chevronnés.

Il pourrait bien convenir à un compétiteur souhaitant investir modérant dans un premier VTT destiné à la pratique du VTT en compétition.

Sans être aussi exclusif que peut l’être un cadre Open, le comportement du cadre Gaea est équilibré et le confort dans sa version semi-rigide est lui aussi appréciable sur des terrains plus accidentés. À l’attaque des montées, le cadre montre un équilibre homogène et ne se cabre pas même sur de fort pourcentage.

Les roues en carbone sont elles aussi une bonne surprise. Avec une rigidité et un poids remarquables pour le prix (1433gr la paire) elles apportent au cadre un surcroit de rendement intéressant et un comportement sain au niveau du pilotage.  Les moyeux NovaTech viennent compléter l’ensemble avec les jantes en carbone.

Seul bémol, il sera nécessaire d’installer un kit tubeless pour vous passer de chambre à air et pour obtenir une monte tubeless.

Mon seul reproche serait la taille du cintre de 640 mm sur mon modèle de test. Pour le coup mon ressenti est beaucoup plus mitigé. Etant plus habitué manier des cintres de 700 mm,  je sens la nécessité de produire un effort supplémentaire pour envoyer le VTT dans les singles.

1966192_295425633944977_1066186735_oUn seul point à surveiller : le vieillissement dans le temps du cadre …

Durant mes tests, je roule en général plus ou moins 250 à 300 km avec le VTT en sélectionnant un multitude de chemins, sentiers et singles différents pour analyser l’ensemble du comportement.

Au final, même si l’équipement de VTT n’est pas le plus luxueux du moment, l’homogénéité et l’équilibre est de rigueur et donne au cadre GAEA 2 un comportement vraiment polyvalent et confortable.

Le comportement global de ce VTT est plus que satisfaisant pour un coût d’investissement relativement réduit.  Il est certain qu’avec un équipement plus haut de gamme nous serions en présence d’une véritable machine de guerre pouvant rivaliser avec des marques prestigieuses.

N’ayant pas d’avis tranché sur ce type de matériel, étant surtout en réflexion sur l’acquisition d’un cadre pouvant me servir de support pour mes tests de composant, je pourrai bien me laisser tenter dans un futur proche par l’achat d’un tel cadre.

LIEN :

http://www.carbonarabike.com/

Cet article a été lu 2232 fois