TEST KNOG BLINDER MOB – LA LUMIERE DANS LA NUIT

IMG_9553Si tout comme moi vous avez fait le choix de vous rendre sur votre lieu de travail en Vélotaf, l’horaire d’hiver impose de repenser quelque peu nos habitudes et comportements.

L’entre deux luminosités du matin et du soir favorisent les risques d’accidents. Notre vulnérabilité devient plus qu’importante. Revoir son équipement pour indiquer ma présence s’est s’imposé de lui-même.

« Chaque année à la période du passage à l’heure d’hiver, un pic de sur-accidentalité routière des piétons est constaté. Pour référence, en 2014, le mois de novembre qui suit de quelques jours le changement d’heure, a été le plus meurtrier soit 62 piétons tués dont 46 de nuit contre 23 tués dont 10 de nuit pour le mois mai 2014*.»

* Source Gourv et ONISR 2014

La loi nous impose un minimum d’équipements sur vos vélos.

« L’éclairage des vélos dans le Code de la route : de nuit ou quand la visibilité est insuffisante (brouillard, tunnel), pour circuler à vélo, vous devez obligatoirement avoir :

  • Un phare avant blanc (ou jaune) et un phare arrière rouge,
  • Un catadioptre avant blanc (ou jaune) et un catadioptre arrière rouge,
  • Des réflecteurs visibles latéralement (“cataroues”, ou pneus à flancs réfléchissants),
  • Des réflecteurs de pédale,

Par ma sécurité, j’ai cherché à m’équiper en lumière pas nécessairement pour voir, mais avant tout pour d’être vu des automobilistes et surtout de nuit.

Pour mon vélotaf, un magnifique BMC Alpenchallenge AC01, je me suis mis à la recherche d’éclairages esthétiques et d’une belle efficacité. C’est sur les produits KNOG que j’ai jeté mon dévolu.

Pour la petite histoire, la société KNOG est une jeune entreprise. Elle a vu le jour en 2003 en Australie. Si elle s’est avant tout spécialisée dans l’éclairage pour le cycle. KNOG s’est diversifié et a créé la surprise en 2013 en proposant un éclairage permettant avec une caméra GO PRO de filmer durant la nuit.

Depuis peu, elle est également présente dans la sécurité de nos vélos en proposant des antivols. KNOG a su s’imposer dans un peu plus de 46 pays.

IMG_9526

MON CHOIX :

Le design KNOG ne laisse pas indifférent tout comme sa conception. Unique et classieux, les produits KNOG sont vraiment bien étudiés pour venir s’intégrer avec discrétion sur votre vélo sans perdre une miette d’efficacité.

C’est vers les modèles BLINDER que je me suis orienté pour leurs esthétismes. L’absence de pile au profit d’une batterie était là aussi un critère impératif pour finaliser mon choix.

the-blinder-mob-light-range

DANS LES BOITES :

  • BLINDER MOD AVANT et ARRIERE,
  • Deux courroies et un crochet pour chaque modèle,
  • Guide d’utilisation.
  • Le poids 44gr pour l’avant,

LE DEBALLAGE…

Aussitôt déballé, on peut apprécier la qualité de fabrication et le choix des matériaux. Le dos est lui en plastique souple pour offrir une très bonne adhérence sur le cintre ou la tige de selle. La façade est en plastique et recouverte d’une fine couche d’aluminium du plus bel effet.

Quatre leds assureront une excellente intensité lumineuse. Vous pourrez choisir parmi cinq modes d’éclairage en mode continu ou clignotant.

IMG_9531 IMG_9528

INSTALLATION

Un jeu d’enfant, il suffit d’ouvrir un petit crochet, de positionner la lampe sur le cintre et de refermer le crochet. Le KNOG BLINDER est opérationnel. Il est livré chargé et prêt à servir.

IMG_9550A vous de sélectionner par le biais power, le type de présence lumineuse qui vous convient.

EFFICACITE LUMINEUSE…

IMG_9755Les KNOG BLINDER n’ont pas vocation pour vous éclairer dans la nuit, mais avant tout de marquer votre présence sur la route. Il faut tout de même reconnaître l’excellente portée BLINDER, soit un peu plus de 1000 m (donnée constructeur). C’est l’assurance de ne pas passer inaperçu sur la route le jour ou la nuit.

Malgré cela, l’éclairage orienté vers le sol apporte un faisceau lumineux permettant de suivre son chemin en ville et ceci même dans des passages sombres.

AUTONOMIE DU BLINDER MOD ?

IMG_9567Le système BLINDER MOD dispose de cinq possibilités d’affichage lumineux. En fonction du mode choisi, elles auront indubitablement une incidence sur la durée de la batterie.

Pour une utilisation normale, vous pourrez compter sur une autonomie moyenne de 3h30. La durée sera par contre beaucoup plus courte en choisissant le mode d’éclairage le plus puissance.

Le BLINDER est rechargeable par le biais d’une prise USB. Il vous faudra le raccorder à un ordinateur pour faire le plein en énergie.

CONCLUSION …

Pas le moindre reproche à faire aux éclairages Knog : Discrétion, efficacité, robustesse, puissance, excellent maintien sur le cintre comme sur la tige de selle. L’astucieux système de recharge en USB est bien dissimulé …

C’est peu de chose, mais j’aime bien. Lorsque vous avez choisi un mode d’éclairage, à l’allumage du KNOG vous retrouverez le mode préalablement sélectionné.

Certes, le tarif est un peu plus important, mais l’efficacité, la qualité de fabrication et le large choix d’affichage lumineux en valent la peine.

Mon seul regret serait de ne pas avoir une rallonge USB pour recharger les KNOG BLINDER sur l’ordinateur (accessoire en option).

IMG_9553

Ou trouvez les KNOG:

http://www.beastybike.com/eclairage-velo-usb/1062-kno-blinder-mob-the-face.html#/couleur-argent/lumiere-avant

http://www.beastybike.com/eclairage-velo-usb/1068-knog-blinder-mob-v-the-face.html#/couleur-argent

Site du fabricant : www.knog.com

Cet article a été lu 1399 fois