Garmin l’avait annoncé à multiples reprises, chaque mois, son application Garmin Connect Mobile serait enrichie d’une nouveauté.

Après une généralisation du LiveTrack automatique sur les EDGE et les montres de dernière génération, c’est la fonction GroupTrack qui s’est généralisée.

Depuis Février 2017, pour les utilisateurs des réseaux sociaux, il est possible de partager ses sorties en ajoutant une image de fond. C’est bien peu de chose, mais c’était une demande de plus en plus grandissante des sportifs. Pour le coût Garmin a dû rattraper son retard par rapport à STRAVA.

GUIDAGE EN IMAGE ET VOCAL

Depuis peu l’application Garmin Connect Mobile offre pour les GPS compatibles un nouveau service, le guidage vocal durant le suivi d’un tracé. Je vous laisse imaginer, lorsque j’ai entendu une petite voix dans mes oreilles m’annonçant la prochaine direction à prendre tout en m’informant du nom du chemin…

Je fus plus que surpris…

Garmin avec ses GPS dédiés aux cycles passe le cap du seul guidage visuel à l’écran du GPS (ou écran VARIA VISION) également au guidage sonore. « A quand l’affichage déporté ?». Nos EDGE se comportent comme un GPS de voiture avec une répétition de l’information à des distances variables au changement d’orientation. La petite voix vous invite même à faire un demi-tour réglementaire en cas d’erreur dans le suivi du parcours.

Nos GPS ne disposant pas de haut-parleur, c’est bien par le casque audio que l’information est transmise.

COMMENT ACTIVER OU COUPER LE GUIDAGE VOCAL

Sachez qu’aucune configuration est à faire sur le GPS. L’ensemble des informations : chemin à suivre, distance, orientations, etc. sont le fruit d’un échange entre le GPS et l’application durant la navigation. C’est directement dans l’application, qu’il faudra activer ou désactiver « Alertes navigation ».

Pour cela, il suffit de se rendre dans l’application :

Cliquez sur « Autre -> l’icône du GPS en haut à droite -> Paramètres de l’appareil -> Alertes audio et activer ou désactiver la fonction Alertes navigation.

AU FINAL !!!

Passée la surprise d’entendre une petite voix dans mes oreilles, je reste tout de même un peu perplexe sur son utilité à vélo. Surtout que la demoiselle a de temps en temps le hoquet. La répétition des informations est parfois une prise de tête, entendre jusqu’à trois reprises le message est limite irritant. Si en forêt, je suis mitigé sur son utilité, en ville ou sur la route, c’est très intéressant pour rester attentif à son environnement.

A vous de faire le test sur un parcours et de vous faire un avis.

 

 

Cet article a été lu 1954 fois