AVANTAGES INCONVENIENTS
Ergonomie du GPS Pause automatique un peu trop réactive
Enregistrement précis « GPS » Pas de réglage de la vitesse de la pause Auto
Guidage ultra précis, Pas de site d’analyse des données Wahoo
Très facile à configurer
Segment STRAVA en direct
Pluriactivité Route, VTT et Home-trainer
Compatible capteurs – Bluetooth et ANT+
Ultra connecté (SMS, notification, mails, appels),

Un grand MERCI à Thomas GEORGET des Cycles Georget à Louviers pour la mise à disposition du GPS WAHOO ELEMNT BOLT.

GARMIN, BRYTON et POLAR sont les têtes de liste sur le segment du GPS destiné principalement à l’activité vélo. C’est un peu sur la pointe des pieds que WAHOO, historiquement accessoiristes pour GPS ou smartphone avec des capteurs HRM et HOME TRAINER, vient de se lancer dans des compteurs GPS avec deux modèles le ELEMNT et le ELEMNT BLOT pour enregistrer vos diverses données.

WAHOO présente un GPS et son support comme un élément ne venant pas interférer dans l’aérodynamisme du vélo et de son pilote avec une forme assurant une faible résistance à l’air. Vous en conviendrez, il sera difficile de le vérifier durant ce test. Il me faudrait une soufflerie ;).

Ce choix de WAHOO donne au ELEMNT BOLT un design très profilé et venant épouser à la perfection son support.

Cette approche de WAHOO permet à son ELEMNT BLOT de se démarquer des autres GPS, les GARMIN EDGE 520, LEZYNE Macro GPS, le nouveau POLAR M460 et le BRYTON RIDER 330 en proposant une touche encore jamais explorée.

  • Plus de 50 % de traînée [résistance à l’air] en moins. (Non vérifié)
  • Le Système ELEMNT BOLT permet aux cyclistes d’économiser environ 1,5 Watts. (Non vérifié)
  • Dans un contre-la-montre de 40 KM, un cycliste dont la vitesse est de 34 km/h gagnera environ 12,6 secondes. (Non vérifié)

CARACTÉRISTIQUES

DESCRIPTION DU ELEMNT BOLT
Taille de l’écran 55,9 mm (2,2 pouces)
Poids 60 grammes (2,1 oz)
Durée de la batterie Rechargeable (jusqu’à 15 heures)
Norme IPX7 Résistant à l’eau jusqu’à 1,52 m
Supports inclus Frontal et sur la potence ou cintre
Altimètre Oui
Voyants LED 1 rangée
CONNECTIVITÉ
Capteurs Bluetooth Fréquence cardiaque, vitesse, cadence et puissance
Capteurs ANT+ Fréquence cardiaque, vitesse, cadence, puissance, DI2, VO2max
Wi-Fi Oui
Compatibilité avec les téléphones iPhone et Android
GPS Oui
Installation de l’appli associée Oui
Indicateurs LED QuickLook Oui
Zoom Perfect View Oui
Notifications d’appels et de SMS Oui
Notifications d’e-mails Oui
Navigation d’un point à un autre Oui en liaison avec un smartphone
Navigation sur un parcours Oui « GPX » importation avec une smartphone
Retour au point de départ Oui
Suivi en direct « type LiveTrack » Oui (Twitter, Facebook et mail)
Des cartes mondiales pré chargées Oui Carte « OSM monochrome »
Une synchronisation automatique avec les tiers Oui
Live Segments de Strava Oui
Plans de course meilleurs temps intermédiaires Oui
Contrôle KICKR Oui

DANS LA BOITE

Avec ce GPS, WAHOO s’est volontairement démarqué de son concurrent direct GARMIN en proposant un GPS uniquement piloté avec des boutons. Ce qui n’est pas surprenant en soi, puisque l’on retrouve ce même choix chez BRYTON, POLAR et LEZYNE.

C’est dans un packaging très classe, on retrouve les éléments suivants de cette version sans capteur à 240€.

  • GPS ELEMNT BOLT,
  • Support de guidon intégré aéro, pour les cintres de diamètre 31,8mm,
  • Support potence et colliers rilsan,
  • Câble micro-Usb,
  • Guide d’utilisation.

Pour la version Pack à 330€, vous aurez en plus les capteurs HMR, cadence et vitesse.

NAVIGATION AUX DOIGTS ET ECRAN MONOCHROME

C’est plutôt gonflé de faire le choix d’une navigation exclusivement par le biais de boutons, lorsque la majorité des marques de GPS choisissent le tactile.

Si dans un premier temps, j’ai fait un peu la grimace, étant très habitué à la navigation directe sur l’écran des GPS, je fus agréablement surpris par cette ergonomie bien pensée liée à l’affectation des boutons. Puis à VTT, nul besoin de choisir un secteur peu accidenté pour manipuler le GPS, c’est précis et fluide.

Comme l’ensemble du paramétrage s’effectue sur l’application préalablement installée avec le smartphone, le tactile ne se nécessite pas.

Tout comme BRYTON, POLAR et LEZYNE, on se retrouve en présence d’un écran monochrome avec un rétro-éclairage puissant et là encore très efficace. En passant de l’ombre à la lumière, la lecture est toujours très bonne. Ce qui n’est pas toujours le cas avec les écrans couleurs.

« Le rétro-éclairage peut être activé ou désactivé très rapidement. Vous pourrez ainsi économiser de la batterie ».

MISE EN ROUTE

Comme nous allons le voir ensemble la prise en main du ELEMNT BOLT est d’une grande simplicité en respectant la procédure suivante :

Il faudra se munir de son smartphone pour télécharger l’application WAHOO ELEMNT disponible sous « Androïde et IOS ». Cette application est indispensable pour de multiples raisons. Elle va permettre de régler le GPS, de paramétrer les différentes pages d’informations, de mettre à jour votre GPS et d’exporter vos parcours. Elle permettra d’exporter vos enregistrements en fin de sortie.

« Le WAHOO ELEMNT BOLT et l’application sont intiment liés ».

Une fois l’application installée, on vous demande de scanner le QRCODE qui s’affiche sur le GPS que vous aurez préalablement allumé. Maintenant que l’application et le GPS sont liés, vous allez pouvoir créer votre profil et lier nos différents comptes « STRAVA, Facebook, Twitter, Dropbox, etc. ».

L’application tout comme le GPS sont simples d’utilisation. La synchronisation s’effectue très rapidement.

« Je suis impressionné par l’ergonomie globale et la très rapide prise en main de l’application comme du GPS »,

Une fois l’ensemble de vos différents comptes associés avec l’application, vous pouvez passer au paramétrage du GPS, au jumelage des capteurs et placement du support frontal ou support cintre.

Là encore, c’est rapide et d’une grande simplicité.

Une petite pression sur le bouton power pour être dirigé vers le menu de config. Ce menu vous permettra d’accéder aux paramétrages comme le rétro-éclairage, l’activation du GPS (extérieure, intérieure), l’utilisation des LEDS et jumeler le GPS avec l’ensemble des capteurs ou transmission électrique Shimano ou SRAM.

JUMELAGE DES CAPTEURS

Pas de jaloux, vous pourrez connecter des capteurs Bluetooth ou ANT+ sur ce GPS. C’est pratique et peu répandu pour être souligné. La procédure est là encore d’une grande simplicité, il suffit d’installer le capteur sur le vélo ou sur vous et de le mettre en mouvement pour qu’il soit détecté par l’ELEMNT BOLT.

SUPPORT VELO AERO OU CINTRE…

Pour installer le GPS, vous avez deux choix qui s’offrent à vous :

  1. Utiliser le support frontal qui reçoit à merveille le GPS et ne faisant plus qu’un.
  2. Utiliser le support cintre.

Le support dispose d’une charnière pour faciliter l’installation et de deux parties caoutchouteuses pour une parfaite adhérence. Une petite vis peut venir relier le support et le GPS. J’ai testé longuement le GPS/support frontal exclusivement en vélo tout terrain et rien ne bouge. Concernant l’aérodynamique, je vous laisse le soin d’ajuster sa position pour combiner coefficient de pénétration dans l’air et efficacité de lecture.

Par contre, je ne suis vraiment pas fan du support potence et de la fixation avec les colliers rilsan. Je trouve ce montage archaïque, mais c’est stable.

A savoir : Tous les cintres aérodynamiques ne sont pas compatibles avec ce support, puisqu’il est uniquement installable sur des guidons de diamètre 31,8 millimètre. Vous n’avez pas d’autres choix que de positionner ce support à gauche du cintre.

BATTERIE – LONGEVITE et CONNECTEE

Pour la longévité de la batterie, l’ELEMNT BOLT dispose d’une très belle autonomie. Si je n’ai pas pu vérifier les 15h annoncées, j’ai pu constater, qu’il restait plus de 78% de charge après une sortie de plus de 3h30. Sur l’ensemble du test, j’ai toujours utilisé le rétro-éclairage durant l’enregistrement et la navigation. Ce qui place le ELEMNT BOLT dans le carré de tête des GPS ayant une très longue longévité de batterie.

Toujours dans l’ultra communication, vous êtes informés dans l’application ou par le biais d’une notification du niveau restant dans le GPS. Sympa comme petit rappel.

ENREGISTREMENT & NAVIGATION

Installé sur son support, il vous reste à activer l’enregistrement. Une pression sur START et c’est parti.  Chaque page peut être zoomée ou dézoomé pour vous permettre la lecture des éléments importants que vous aurez judicieusement positionnés sur le haut de la page des données.

Côté de l’enregistrement, le WAHOO est irréprochable, voire chirurgical. C’est dire le niveau de précision de ce GPS.

Pour le suivi de la navigation, les informations sont prioritairement à l’écran du BOLT. Les LEDS serviront exclusivement lorsque vous vous écartez du tracé. Une fois de retour, le GPS l’indique par une double information « sonore et visuelle ». Le suivi d’un parcours est vraiment simple et facile à comprendre.

Durant la navigation, ELEMNT BOLT n’a pas de guidage textuel contrairement à GARMIN. Ce qui n’est vraiment pas un handicap au bon déroulement du suivi du parcours. Je dirai même, que c’est un avantage et que ça ne vient pas polluer la lecture de la carte et des flèches d’orientation. De toue façon, vous serez rappelés à l’ordre, si vous venez à sortir du parcours.

IMPORTATION D’UN OU DES PARCOURS

Pour alimenter en parcours votre GPS WAHOO, vous n’aurez pas d’autres choix, que d’utiliser votre smartphone ou la connexion wifi pour les importations depuis STRAVA.

Vous avez quatre choix.

1/Utiliser l’application pour vous rendre d’un point A à point B, que vous déterminerez en les sélectionnant sur une cartographie. (uniquement pour la route).

2/ Sélectionner un parcours depuis l’historique, c’est pratique. Cette action nécessite l’utilisation du smartphone pour transférer le parcours présent dans l’historique.

3/ Synchroniser depuis un web « Strava par exemple ».

Pour STRAVA, c’est relativement simple. Il sera nécessaire de faire son marché sur le site et d’avoir beaucoup d’amis. Vous aurez ainsi l’embarras du choix. (Je reviens dans un tutoriel spécifique pour le WAHOO ELEMNT BOLT).

4/ Importer un fichier GPX. Pour ma part, j’utilise prioritairement l’application DROPBOX pour stocker et envoyer des tracés dans le ELEMNT BOLT. (Je reviens dans un tutoriel spécifique pour le WAHOO ELEMNT BOLT).

C’est très pratique et super rapide. C’est surtout une passerelle simple à utiliser pour alimenter son ELEMNT BOLT.

Le bon côté des choses, on peut se passer totalement de son ordinateur avec l’ELEMNT BOLT. En vacances c’est pratique.

ANALYSER DES DONNEES

En absence de site web spécifique de chez WAHOO, c’est uniquement sur l’application ou sur l’un des nombreux sites partenaires que vous pourrez analyser et partager vos sorties. C’est une fois le transfert réalisé du GPS vers l’application que vous pourrez scruter l’ensemble de vos données avec trois entrées (Temps, distance, vitesses). C’est bien fait et très lisible.

Comme sur l’ensemble des GPS, une première lecture est toujours possible juste après avoir finalisé l’enregistrement sur le GPS. L’exportation vers les sites tels que STRAVA est très rapide voire immédiate.

BILAN DU TEST

Avec ce GPS ELEMNT BOLT, WAHOO frappe fort et pourrait bien redistribuer les cartes dans un marché de plus en plus concurrentiel. Ce GPS dispose d’atouts remarquables pour bien des raisons.

  • La prise en main est ultra rapide et ne nécessite pas d’être un crac en informatique,
  • La navigation dans le GPS comme le paramétrage est bien simplifiée avec l’application. Ce qui n’est pas le cas avec les autres marques. L’ergonomie générale du GPS comme de l’application est bien pensée. Toutefois, l’envoi d’un parcours demande de bien respecter la procédure au risque de voir son ELEMENT BOLT se transformer en compteur de luxe.
  • Le suivi d’un parcours est sans faille. Durant le test, je lui ai réservé quelques tracés bien tarabiscotés et je n’ai jamais pu mettre en défaut le guidage.

Pour la cartographie, si dans un premier temps, j’ai eu des craintes avec cette topo monochrome, il n’en fut rien bien au contraire durant le guidage. Ma seule interrogation serait la mise à jour des fonds de carte, il faut attendre une mise à jour système pour bénéficier des chemins fraichement répertoriés sur Open Street Map. Cette observation est valable uniquement pour le VTT. Pour la route, je n’ai rien à redire. Par contre, la couverture cartographique est d’une très grande richesse. Vous disposez par défaut de l’Europe, Amérique du nord, Océanie et de l’Afrique du Sud.

Le jumelage avec les home-trainer WAHOO ou KICKR est là aussi très appréciable pour les utilisateurs de ce type de matériel.

Pour conclure, je suis très agréablement surpris car je ne connaissais pas la marque WAHOO. J’avoue sans difficulté que j’ai un vrai coup de cœur pour ce petit et grand GPS pour son domaine de compétences et sa simplicité d’utilisation comme sa précision dans le guidage.

Lien vers – > www.esm-sport.com

Cet article a été lu 12504 fois