On aurait pu l’appeler Désiré tellement son retard a été important. C’est durant le ROC d’AZUR 2017 que les derniers GPS de la marque espagnole TWONAV, modèles VELO et HORIZON, ont été présentés. Ce GPS marque un tournant important pour TwoNav en proposant un produit novateur, révolutionnaire et porteur d’une nouvelle orientation de la marque espagnole. Effectivement les VELO et HORIZON ont été pensés, développés et fabriqués en Espagne. La gamme de GPS se décline maintenant en trois offres permettant aux utilisateurs d’avoir un appareil qui répond à ses besoins.

L’ULTRA est un GPS compact disposant du Bluetooth et de l’ANT+ pour dialoguer avec l’ensemble des capteurs. Le Bluetooth va permettre de communiquer avec un casque pour écouter la musique stockée dans la mémoire du GPS. Ce GPS peut convenir aux VTTistes, Trailers et randonneurs.

Les ANIMA sont plus polyvalents que l’ULTRA dans les activités sportives. La différence vient surtout au niveau des technologies embarquées. Seule la version ANIMA + dispose de l’ANT+ pour dialoguer avec les capteurs HMR, vitesse et cadence. Mais c’est la taille de l’écran « 3 pouces » qui les démarque de l’ULTRA. Le Bluetooth est lui absent sur les deux ANIMA.

Avec le TwoNav VELO, la marque espagnole souhaite toucher les cyclistes de tout horizon cherchant un GPS sur-vitaminé, performant et disposant des dernières technologies de pointe.

Avant de rentrer dans le test, sachez que le TwoNav VELO est disponible dans trois versions.

  • TwoNav VELO,
  • TwoNav VELO Mountain,
  • TwoNav VELO Road.

Ils sont totalement identiques au niveau des caractéristiques techniques. Seul le contenu du pack est différent.

  • VELO : pas de capteur,
  • VELO Mountain : la ceinture HMR,
  • VELO Road : capteurs « HMR, Vitesse et cadence ».

Vous pouvez aussi choisir trois couleurs : noir, blanc ou rouge.

LES GRANDS CHANGEMENTS

Beaucoup moins épais, le VELO Mountain s’approche plus esthétiquement d’un Garmin EDGE 1000 que d’un ANIMA. On reste dans la même dynamique avec quatre boutons.

Le plus marquant, c’est le nouveau système de fixation, qui s’approche sensiblement du Garmin ou du Bryton. Ce qui a permis à TwoNav de proposer un support frontal et cintre/potence et d’abandonner le collier rilsan. C’est peu de chose mais c’est appréciable, lorsque l’on passe d’un vélo à un autre.

1/Esthétisme haut de gamme :

Avec les VELO, TwoNav affiche clairement de belles ambitions pour proposer aux cyclistes recherchant un GPS performant au design résolument moderne. L’enveloppe du GPS est très agréable au toucher tout comme son ergonomie générale.

2/Visionnaire et moderniste :

TwoNav est le premier concepteur à équiper son GPS d’une puce eSIM pour exploiter la fonction SeeMee permettant d’exporter des données en temps réel vers une page web d’analyse et de suivi. (J’en reparle plus bas et plus longuement).

Dans la même dynamique, on retrouve une fonction URGENCE permettant d’envoyer une alerte à trois contacts lorsque survient un incident. (J’en reparle plus bas et plus longuement).

3/Ultra communication :

C’est une première chez TwoNav. Les TwoNav VELO disposent de tous les outils de communication modernes pour dialoguer avec les capteurs qu’ils soient en Bluetooth ou en ANT+. Le Wifi fait également son apparition, permettant au GPS d’effectuer des MAJ sans avoir besoin de le connecter à un ordinateur.

Go Cloud va vous permettre de sauvegarder vos enregistrements et d’exporter vos prochaines randonnées vers le GPS toujours sans passer par le biais d’un ordinateur. Ce qui est relativement rare pour être souligné.

4/De l’ambition à revendre :

TwoNav avec ses GPS VELO vient de gravir un palier important pour venir rivaliser avec les GPS haut de gamme de chez GARMIN et WAHOO. De plus, la firme espagnole est l’une des rares marques de GPS à proposer des fonds de carte IGN sur le marché. Ce qui est un plus pour les randonneurs.

5/Galielo :

Une fois encore la constellation de satellites européens GALIELO n’est pas exploitée sur les GPS VELO. Ce qui est bien dommage de mon point de vue. Le TWONAV VELO aurait pu se démarquer de la concurrence en étant le premier à s’engager dans cette voie.

6/L’écran :

C’est le point inchangé entre les ANIMA et les VELO. On reste dans les mêmes proportions dimensionnelles et sur le même niveau de détail. J’irai même jusqu’à dire, qu’il est impératif de protéger la surface de l’écran par un film de protection.

Des micros rayures ont fait leurs apparitions dues aux manipulations par temps très humide durant mes tests. Cet accessoire est très facile à trouver sur des sites tels que Amazon dans des prix n’excédant pas les 8€.

7/Un soft simplifié :

TwoNav a surtout cherché à simplifier les options dans les fonctions pour rendre son GPS plus facile à prendre en main.

Étant un utilisateur de longue date, je suis un peu frustré de voir disparaître des fonctions de paramétrages qui permettaient de donner une valeur ajoutée très intéressante au GPS de chez TwoNav. Pour en avoir discuté avec le responsable Marketing France, ces paramétrages feront leur retour sur les TwoNav VELO.

EMBALLAGE ET CONTENU

Le VELO Mountain va vous réserver deux petites surprises puisque TwoNav vient de modifier en profondeur son système de fixation au dos du GPS et deux supports. On revient vers un système très ressemblant à ce que propose Garmin et Bryton.

Pour l’emballage, on sent tout de suite que TwoNav a fait un travail important sur son packaging. Ça n’a aucune valeur ajoutée sur la qualité du GPS. C’est un bon indicateur sur l’orientation que souhaite prendre la marque espagnole.

  • Cartes OSM,
  • 6 mois de SeeMe™gratuits,
  • Cardiofréquencemètre,
  • Support frontal – Nouveauté 2018,
  • Support potence/cintre – Nouveauté 2018,
  • Chargeur mural + Câble USB-Micro USB.

Comme pour l’ensemble des produits TwoNav, vous aurez un bon de réduction de 50% vous permettant d’acquérir le logiciel LAND 8. Logiciel que je vous recommande.

Ayant un modèle de présérie, mon pack n’est pas identique à la version commercialisée. La photo n’est pas contractuelle.

DEMARRAGE ET PRISE EN MAIN

Avant de vous jeter sur le TwoNav VELO, je vous recommande de prendre le temps nécessaire de créer un compte (Si ce n’est pas déjà fait) sur le site de la marque pour effectuer l’enregistrement du GPS et la mise en route de la fonction SeeMee. Vous pourrez en profiter pour télécharger les cartographies qui vous sont offertes.

Il vous reste à renseigner vos contacts pour le suivi en live et les contacts d’urgence. Si vous disposez d’un compte STRAVA, vous pouvez également le lier au site Go TwoNav pour une exportation automatique vers la plateforme.

Suivez les différentes procédures de Mise en route. Il sera nécessaire de connecter le GPS à votre ordinateur.

 

Une fois le paramétrage terminé sur les sites TwoNav et Go TwoNav, je vous invite à prendre en main votre VELO MOUTAIN pour débuter la configuration de votre profil d’activités.

L’un des nombreux points forts du système d’exploitation des TwoNav, c’est le paramétrage. Prenons le profil MTB, vous pourrez enregistrer le niveau d’intensité lumineux, qui restera comme paramètre par défaut. Passez en mode pédestre et le GPS aura une autre configuration. Chaque profil est indépendant. C’est très confortable.

BOUTONS ET ACTIONS

Les boutons ont toujours été au cœur du fonctionnement des GPS de chez TwoNav ; avec le VELO rien de changer. On reste dans la même dynamique pour le moment. Actuellement, il n’est pas possible d’assigner une autre fonction à un bouton. Ce qui est possible sur les ANIMA ou ULTRA. TwoNav a assuré que cette option ferait son retour dans une prochaine MAJ.

Que je vous explique l’intérêt de cette option : Le bouton assigné au blocage du GPS n’est pas très utile à mon sens. Il n’apporte aucune plus-value. En lui donnant le rôle de déclencheur en cas d’urgence, on simplifie l’envoi et on rend cette fonction plus accessible.

CONNECTIVITE…

Avec le VELO, TwoNav a travaillé sur la multiplication des moyens de communication puisqu’on retrouve tous les outils modernes disponibles aujourd’hui.

  • L’ANT+ et le Bluetooth pour dialoguer avec l’ensemble des capteurs sur le marché.
  • Le WIFI pour assurer la communication avec les serveurs de chez TwoNav pour exporter vos enregistrements et installer les MAJ sur le GPS sans avoir à se connecter à un ordinateur. Toujours avec le wifi et votre compte Go Cloud, vous pourrez retrouver dans la mémoire du GPS tous vos parcours créés ou modifiés avec le logiciel LAND 8.

Le Bluetooth n’est résolument pas un outil de communication avec le smartphone. C’est un choix délibéré et assumé de TwoNav de rendre son GPS VELO totalement autonome.

  • Pour la puce GSM, j’en reparle un peu plus bas avec les fonctions SeeMee et Urgence.

NOUVEAUX SUPPORTS

C’est un axe sur lequel TwoNav devait progresser. Avec la nouvelle génération de GPS, TwoNav a revu sa copie en proposant une toute nouvelle gamme de supports pour venir fixer le GPS sur un vélo de route ou de VTT.

Le système de fixation s’approche de plus en plus de celui proposé par l’ensemble des fabricants de GPS. Pour des raisons qui m’échappent TwoNav n’a pas souhaité le copier dans sa globalité.

Ce qui a pour incidence de se retrouver avec un élément de fixation propre à la marque. Impossible d’utiliser un support frontal permettant d’installer le GPS et une caméra, aucun accessoiriste ne propose ce type de fixation.

MON AVIS :

TwoNav doit faire des petits efforts de finition sur son support cintre et potence qui ressemble plus à un prototype qu’une version finale. La partie en caoutchouc autocollante n’est pas à la hauteur des prestations visées par la marque espagnole. Proposer une pièce en caoutchouc comme on peut le voir sur les autres aux marques serait plus judicieux et surtout bien plus en adéquation avec les ambitions de TwoNav.

Le support frontal n’échappe pas non plus à cette analyse et au manque d’une bague caoutchouteuse pour venir s’intercaler entre le cintre et le support. (K-EDGE et ROTOR ne proposent pas de bague sur leurs supports frontaux).

Pour venir étayer mes propos, la société espagnole Bikespot propose deux pièces permettant de rehausser le support cintre et une autre rendant le GPS compatible avec le système de fixation type Garmin.

http://bikespot.es/accesorios-twonav/600-suplemento-soporte-potencia-twonav-velo-horizon.html


DEMARRER

C’est la petite nouveauté des VELO : l’arrivée d’un icône « Démarrer » sur le bas de l’écran dans une barre de menu s’affichant de façon permanente.

Un clic et vous serez dirigés vers une liste de choix vous offrant de multiples fonctions :

  • Activité libre,
  • Suivre une Route (parcours importés),
  • Suivre une activité, (parcours déjà effectué),
  • Trackattack (un partenaire virtuel),
  • Se rendre sur un point (Waypoint, sur la carte, etc.)
  • Deux fonctions d’entraînement (par distance ou par temps).

MON AVIS :

Afin de simplifier la navigation dans les différents menus, ce bouton Démarrer est une très bonne évolution et va dans le bon sens pour activer rapidement l’une des fonctions. C’est un réel progrès comparativement au logiciel se trouvant dans les ANIMA et ULTRA.

Par contre, je ne suis pas fan de la présence permanente de cette barre d’outils, qui vient réduire la taille de l’écran.

SEEMEE LE LIVETRACK AUTONOME

C’est le coup de maître de TwoNav sur les GPS VELO et HORIZON. TwoNav est la première marque de GPS à avoir opté pour l’utilisation d’une carte SIM afin de rendre autonome le GPS. Vous pourrez ainsi partager vos données de déplacement et physiologiques en direct sur une page spécifique du site Go TwoNav.

En ayant choisi Orange comme opérateur, le système SeeMee bénéficie d’une très bonne couverture pour faire fonctionner son système de partage en live.

Comment ça fonctionne ?

Dans un premier temps, il est nécessaire d’activer la carte sur le site TwoNav et d’entrer le numéro du GPS et le tour est joué. Sachez qu’à l’achat du GPS, vous disposez de 6 mois d’utilisation de cette fonction.

Le système SeeMee est addictif et très simple d’utilisation. Une fois activée sur le VELO, vous n’aurez plus besoin d’y revenir. Activez l’enregistrement en appuyant sur le bouton en bas à gauche de l’écran et un mail sera envoyé jusqu’à trois contacts que vous aurez préalablement renseignés.

Il n’est plus nécessaire de rouler avec son smartphone.

Il en va de même avec la fonction URGENCE. Il suffit de cliquer sur l’icône se trouvant dans la page statut pour envoyer votre position à vos contacts. C’est ultra rapide.

Combien ça coute ?

Pour les 6 premiers mois, rien. Il faudra compter 32€ à l’année soit un peu moins de 3€ le mois. Ce qui reste très abordable pour disposer de ce qui se fait de mieux aujourd’hui.

MON AVIS :

SeeMee : L’activation comme la configuration sont ultra rapides. Durant mes différents tests et enregistrements, je n’ai pas observé la moindre coupure de couverture réseau. Les données transmissent en direct me semblent cohérentes. Pas le moindre bug à déplorer sur l’envoi des mails et du fonctionnement du lien.

Comme il n’est pas nécessaire d’utiliser son téléphone, on gagne en autonomie et en simplicité. Pas besoin de s’interroger sur le nombre de data utilisés par ce système puisqu’il est hors forfait téléphonique. Une fois activé, vous n’aurez pas à y revenir sur l’ensemble de vos sorties.

La fonction URGENCE nécessite de mon point de vue un petit ajustement. Elle est bien trop compliquée à atteindre puisqu’il faut faire une pression sur le haut de l’écran, descendre jusqu’en bas pour enfin appuyer sur l’icône et valider l’envoi. La présence d’un icône sur la barre menu en bas de l’écran serait plus judicieux.  On pourrait tout aussi bien assigner cette fonction au bouton à gauche de l’écran.

CARTOGRAPHIE.

TwoNav est un utilisateur historique des fonds de carte IGN. C’est l’un des points forts de la marque espagnole pour la richesse de l’offre des fonds de carte. Comme pour l’ensemble des GPS disposant d’un fond de carte, vous aurez une topographie OSM dans le GPS pour aller rouler. C’est très largement suffisant pour la route et VTT. Comme le guidage ne vient pas prendre d’informations sur la carte, celle-ci fait très bien son boulot.

Pour les randonnées ou compétiteurs souhaitant une carte bien plus complète, il faudra passer à la TOPO IGN. Là encore TwoNav vous propose quatre options :

1/ Acheter dalle par dalle. (J’utilise souvent cette fonction sur mes lieux de vacances. Une dalle coûtant 1€, j’ai les dalles couvrant mon ou mes parcours).

2/ Acheter un ou plusieurs départements (39€).

3/ Acheter une région (109€)

4/ Acheter la France entière (299€)

« L’exportation des cartes vers le GPS nécessite d’installer un logiciel passerelle pour réaliser cette action TwoNavDownloader. C’est très simple et rapide. Une fois les cartes dans le GPS, vous pouvez également les utiliser avec le logiciel LAND. Très pratique pour tracer de nouveaux parcours ».

https://www.actuduvttgps.fr/2014/10/09/twonav-anima-installer-fonds-carte/

AFFICHAGE DES DONNEES

Pour la lecture des données, vous avez deux choix :

1/ Utiliser le panneau à votre disposition en bas de la cartographie. Vous disposez de trois informations que vous pouvez sélectionner dans une très longue liste de données.

2/ En appuyer sur le bouton en bas à droite de l’écran, vous disposez par défaut de quatre panneaux. Là encore, vous pouvez ajuster les informations en les sélectionnant dans une liste très complète. Vous pouvez également créer vos panneaux.

MON AVIS :

Comme pour l’ensemble des GPS de la marque, il est vraiment libre de créer ou modifier les différents panneaux. L’arrivée du bouton en bas à droite de l’écran permet de gagner en temps pour lire les panneaux des données et de revenir sur la cartographie sans avoir à mettre les mains sur l’écran.

Par contre, la superposition des barres d’informations et d’outils réduit d’autant la taille de lecture de la cartographie.

Dommage, il n’est pas possible pour le moment de masquer cette barre de données.

UNE AUTONOMIE

Pour le VELO, on reste dans des standards pour ce type de GPS puisque vous aurez plus ou moins 12h d’utilisation en gardant un affichage continuel et une luminosité à 50%. Ce qui reste très correcte, sachant que le TwoNav VELO est autonome et n’utilise pas un tiers pour envoyer vos données.

Si vous souhaitez une autonomie plus importante, il est préférable de s’orienter vers la TwoNav HORIZON qui partage les mêmes caractéristiques que les VELO.

ANALYSE DES DONNEES « GO By TWONAV & LAND 8 ».

Avec l’arrivée des GPS VELO et HORIZON vous pourrez des maintenant utiliser le site GoTwoNav pour analyser vos données. Le site n’est pas totalement terminé, mais il est tout de même fonctionnel. Vous les utilisateurs de STRAVA, sachez qu’il est possible d’exporter vos enregistrements directement vers ce réseau social.

Le WIFI vous permettra à votre retour d’exporter vos données sans avoir besoin de connecter votre GPS à un ordinateur. Il suffit de se rendre dans la page STATUS et de cliquer sur Cloud Go. Il en va de même lorsque l’on crée un parcours avec le logiciel LAND. Enregistrez le parcours sur Cloud Go et retrouvez ce parcours dans le GPS lorsque vous le connecter à votre ordinateur.

http://go.twonav.com/fr

MON AVIS :

Le site demanderait à évoluer pour permettre une synchronisation plus étroite avec le GPS. Cette dernière serait super pour envoyer nos données sans avoir à se connecter à un ordinateur.

Si pas de wifi, Il manque également une synchronisation plus simple, ce qui permettrait aux personnes n’ayant un grand niveau en informatique d’aller fouiller dans les dossiers à la racine du GPS pour récupérer les données enregistrées.

BILAN DU TEST

Avec le VELO, TwoNav a passé un palier important pour venir proposer un GPS haut de gamme ne manquant pas d’intérêt.

SeeMee est incontestablement le point fort de ce GPS.

URGENCE, je suis un peu plus partagé, non par sa présence, mais par son accessibilité. Le système de chez Garmin est un peu plus efficace pour le coup car il est autonome dans son activation.

J’attends avec impatience la MAJ qui permettra d’affecter à un bouton cette action pour simplifier l’envoi du message d’alerte.

Pour le support, je suis un peu déçu. Je trouve la finition un peu juste.

Les capteurs proposés par TwoNav sont encore d’ancienne génération. J’espère que TwoNav travaille sur une nouvelle version ne nécessitant plus de colliers rilsans pour les fixer au vélo.  

En ce qui concerne l’enregistrement des données, le suivi d’un parcours, le VELO fait le boulot et avec une très bonne précision. Il lui manque une petite information concernant le passage en mode pause durant un arrêt. Une petite info à l’écran serait la bienvenue.

TwoNav a cherché à simplifier l’utilisation de cette nouvelle génération de GPS en limitant les paramétrages de son GPS, ce qui est une très louable. C’est une bonne chose pour une personne optant pour la première fois pour un GPS de la marque. Les personnes ayant déjà utilisé un ANIMA ou SPORTIVA seront un peu frustrées. (Certains paramétrages feront leur retour dans de prochaines MAJ « sous TwoNav »).

Le point fort de TwoNav est la présence des fonds de cartes IGN. Certes elles ne sont pas données, mais comme il est possible d’installer dalle par dalle, c’est une solution permettant de limiter les investissements et d’avoir ce qui se fait de mieux comme cartographie.

Pour finir, vous l’aurez compris TwoNav vient de prendre une nouvelle dimension avec la génération des GPS VELO. Tout n’est pas parfait, mais TwoNav a fait des progrès indéniables et va poursuivre dans cette voie avec l’arrivée de nombreuses MAJ.

Je ne manquerai pas de suivre leurs évolutions et de vous présenter les dernières nouveautés dans un article spécifique la fonction TrackAttack qui est un partenaire virtuel sympa pour refaire ses parcours la tête dans le guidon ;).

Cet article a été lu 1739 fois