En choisissant le système d’exploitation Androïde Wear sur sa montre M600, POLAR n’a sûrement pas fait le meilleur choix comme système d’exploitation.

Le M600 est une montre très agréable à porter et très compétente pour vous accompagner dans vos diverses activités sportives. (-> Voir son test <-).

Avec les smartphones sous androïde, on ne rencontre pas trop de problèmes.  Cette connexion donne à la POLAR M600 une valeur ajoutée intéressante pour lire les SMS, appels rentrants, faire une recherche sur internet ou gérer sa musique. Avec l’IOS d’Apple, la montre n’est pas à la fête lorsqu’elle est jumelée à un iPhone et quelle que soit sa génération. Les fonctionnalités sont minorées et les perspectives d’évolution sont peu probables.  Google et Apple sont bien trop en concurrence pour entrevoir une amélioration notoire.  Et pourtant …

Le système d’exploitation propre aux montres connectées sous Androïde Wear de Google n’a pas connu un franc succès jusqu’à ce jour, pénalisant les montres sportives utilisant cette OS. Cependant, Google avait déjà réagi libérant une version 2.0 début 2017. Malgré des progrès dans le dialogue entre les produits frappés de la pomme, l’engouement n’a toujours pas décollé dû sûrement à une domination sans partage de montre connectée de chez Apple, la Watch.

Le plus drôle dans ce changement, c’est le nom choisi par Google pour son nouveau système d’exploitation GOOGLE OS. Ce qui laisse entrevoir que Google souhaite se rapprocher des utilisateurs des smartphones d’Apple. Le plus comique, c’est d’apprendre que 1/3 des utilisateurs des montres sportives sous Google WEAR sont possédés par des personnes ayant un smartphone de chez APPLE.

« On comprend mieux le choix de cette nouvelle appellation »

Concernant le Google OS, ne vous attendez pas à une révolution et on est plutôt en présence d’un relookage à défaut d’avoir été repensé dans sa globalité. Le téléchargement d’un nouveau cadran de montre s’effectue directement sur la montre. Il n’est plus nécessaire de passer par l’application.

Il est possible :

  • D’ajuster les notifications,
  • D’installer des applications,
  • D’importer le Calendrier Apple ou Google Agenda.

Pour le sport, on retrouve l’application POLAR installée par défaut sur la M600, ce qui est logique jusque-là. Sachez qu’il est dorénavant possible d’installer des applications tierces dans la mémoire interne de la montre. STRAVA fait son apparition et peut-être installer. Vous n’aurez pas beaucoup de choix dans les activités sportives puisque seuls le running et le cyclisme sont couverts par cette micro application. Par contre, STRAVA bénéficie de la présence de la puce GPS de la montre, ce qui lui permet d’être autonome dans l’enregistrement de votre parcours.

Cet article a été lu 145 fois