Après de très nombreuses années à décortiquer, analyser l’ensemble des GPS du marché, on n’est jamais blasé, seulement un peu moins surpris. Mais lorsque m‘arrive entre les mains le HAMMERHEAD KAROO et que tu connais son cheminement, tu ne peux qu’être agréablement surpris. Le KAROO est l’un des meilleurs GPS qui m’a été donné de tester sur l’année 2018. La taille de l’équipe de développeurs, les partis pris, la fonctionnalité, la finition et les choix assumés font de ce GPS un OVNI sur le marché du cycle.

Deux marques aujourd’hui, on fait des choix radicalement différents en se passant de la communication avec un smartphone. La marque espagnole TWONAV et HAMMERHEAD sont les premières à avoir pris cet axe.

HAMMERHEAD n’a pas fait ce choix dans un premier temps, avec son outil de navigation H1, il est tributaire d’une application et d’un smartphone pour vous donner des indications vous permettant de suivre l’itinéraire par le biais d’informations lumineuses.

Avec le KAROO, HAMMERHEAD a revu sa copie en profondeur pour proposer un GPS haut de gamme, autonome et fonctionnant impérativement sans le smartphone.

Initialement prévu courant 2017, le KAROO s’est fait attendre. HAMMERHEAD souhaitait peaufiner et lui ajouter des nouvelles fonctionnalités avant de le mettre sur le marché courant 2018.

UNE EXCEPTION DANS LES COMPTEURS GPS …

Le KAROO fait figure d’extraterrestre sur les compteurs GPS de dernière génération. L’ensemble des marques utilisent un système d’exploitation de leurs créations, soit dans la globalité ou sur un second niveau comme pour un ordinateur au démarrage, c’est MS-DOS et Windows pour l’environnement de travail.  Le KAROO utilise l’environnement Android pour faire fonctionner son appareil, ce qui lui apporte beaucoup de souplesse dans son fonctionnement notamment pour le téléchargement des cartes hors ligne et dans la manipulation de son écran.

Ce GPS peut travailler pratiquement en autarcie, puisqu’il dispose d’une plateforme web permettant de tracer des itinéraires. La synchronisation avec le GPS s’effectue uniquement par le biais du wifi et c’est pratiquement simultané lorsque l’on allume le KAROO. Sachant que le site utilise les cartes Google et OSM, on peut l’exploiter pour tracer des parcours dans toutes les disciplines que peut offrir le vélo. Mais ce n’est pas tout. Si vous souhaitez tracer un parcours allant d’un point A à B directement dans le GPS, celui-ci sera également sauvegardé sur le site web.

SUR UN SEGMENT COMPLEXE…

Le nom d’une marque ou sa notoriété ne fait pas tout, c’est bien la richesse des fonctionnalités, l’environnement matériel (le GPS, les accessoires) et son site web qui font qu’un compteur GPS peut être classifié comme haut de gamme ou pas. GARMIN, BRYTON, WAHOO, LEZYNE et TWONAV ont des arguments à faire valoir, mais il faudra maintenant compter sur HAMMERHEAD pour venir compléter la liste des GPS haut de gamme très bien finis et très complets.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

  • Ce GPS dispose d’arguments de taille pour venir concurrencer les compteurs GPS de chez GARMIN. La taille de l’écran de 3,5 pouces tout comme le rendu au toucher sont les bonnes surprises du KAROO.
  • Il est équipé d’une puce compatible avec les satellites GPS et GLONASS. Il dispose également d’un capteur barométrique, d’une boussole trois axes et d’un capteur de température. Il est équipé d’un lecteur de carte SIM permettant au KAROO d’être totalement autonome.
  • Le BLUETOOTH et ANT+ sont les différentes solutions permettant de connecter l’ensemble des capteurs pour enregistrer vos données physiologiques et de développement. Le KAROO gère également les capteurs de puissance.
  • « Il manque juste à l’appel une prise en charge avec les transmissions électriques de chez SHIMANO, SRAM et CAMPAGNOLO ».
  • Le WIFI permet de télécharger : les mises à jour, une ou des cartographies, importer des parcours que vous aurez préalablement tracés ou importés sur le site web et pour exporter vos enregistrements.
  • Comme une évidence, mais le KAROO répond au norme IP 67 pour être totalement étanche à la poussière et à l’eau.
  • Pour le stockage des données et des cartographies, le KAROO dispose de 16 Go dont 9 Go sont dédiés à l’utilisateur.
  • « Très rare, il possible de jumeler le KAROO avec un casque en Bluetooth pour écouter de la musique durant vos entrainements ». Cette fonction n’est pas encore totalement aboutie pour le moment. C’est qu’une question de temps pour profiter de la plateforme Spotify directement avec le GPS.

DANS LA BOITE DU KAROO …

Le KAROO est logé dans un packaging très classe ou l’on retrouve toute la volonté de HAMMERHEAD de proposer un équipement soigné. La boite est vraiment jolie avec cette bande jaune sur un fond noir. Lorsque que l’on ouvre la boite, on est vite impressionné par le rendu du GPS et la finition des boutons.

On retrouve les éléments suivants :

  • Le GPS KAROO,
  • Un support frontal de chez BAR-FLY,
  • Un cordon d’alimentation,
  • Une dragonne,
  • Deux clés BTR,
  • Deux vis de fixation,
  • Un adaptateur pour une nano-sim et une épingle,
  • Une documentation en anglais.

Pas de support classique potence ou cintre dans le contenu de la boite. C’est partie pris de la marque. Comme le KAROO dispose du même système de fixation identique aux GPS de chez GARMIN et SIGMA, vous pourrez trouver très facilement une solution pour installer votre KAROO sur la potence.

UNE PRISE EN MAIN EN DEUX TEMPS …

Pas de jumelage avec un smartphone pour le moment ou de connexion avec un ordinateur. La prise en main du KAROO s’effectue exclusivement sur le GPS. C’est moins de manipulations à faire et de configurations entre le compteur et une application comme sur une grande majorité des marques.

Ce qui faudra faire tout de même :

1/ Créer un compte sur le HAMMERHEAD dans un premier temps,

2/ Allumer le GPS et direction l’icône Settings (paramètres) pour connecter le KAROO au wifi,

3/ Rentrer les informations en relation avec compte, la communication est maintenant opérationnelle avec le GPS et le site web.

La partie la plus lourde est maintenant terminée, enfin presque… Vous pouvez jumeler le GPS à vos différents comptes comme Strava, TrainingPeaks, Komoot, Ride with GPS, Garmin Connect et MTB Project.

ICONES ET BOUTONS

Le KAROO se distingue dans une approche un peu différente de la concurrence en proposant une double navigation sur le KAROO à l’écran ou par le biais des boutons. On est très habitué à disposer d’un écran tactile sur les compteurs GPS. Avec le KAROO, vous avez le choix d’utiliser les boutons à votre disposition ou l’écran tactile. Ce choix s’avère être des plus judicieux lorsque l’on roule.

La simplification de la page d’accueil fait du KAROO un GPS très facile à prendre en main et malgré le fait qu’il soit encore pour le moment exclusivement en anglais.

CREATION DES PROFILS ET PAGES DE DONNEES.

Rares sont les GPS offrant la possibilité de créer des profils radicalement différents en fonction de votre pratique sportive. Vos besoins en informations peuvent être différents du gravel ou au vélo de route et jusqu’au VTT. GARMIN, TWONAV sont les précurseurs dans ce domaine. SIGMA avec le ROX 12.0 offre également cette configuration. KAROO n’échappe pas à cette possibilité pour créer des profils différents. C’est d’une grande simplicité.

Pour la configuration des pages, HAMMERHEAD, la première action est de donner un nom à son profil et de créer les pages qui l’accompagnent. Il est possible de nommer la page et de donner un ordre aux pages. La prévisualisation de la page est là encore une très bonne idée.

C’est simple est très facile à prendre en main.

« J’apprécie beaucoup cette souplesse, ce qui rend la prise en main simple et facile ».

SUR LE VELO – DEUX POSSIBILITES

 

Avec la présence d’une unique solution dans la boite, le KAROO ira s’installer exclusivement sur le devant du vélo en position frontale. Pour le support, il n’y a rien à redire, c’est un BAR FLY et la qualité de ce support est irréprochable. Le support est compatible avec le cintre de Æ 31,8mm (qui est le standard actuel).  La dragonne positionnée sous le KAROO apportera une sécurité supplémentaire au compteur GPS.

Pour une utilisation VTT ou gravel, je vous conseillerais d’utiliser un support un peu plus court vous offrant deux alternatives.

1/ D’investir dans le support BARFLY VTT qui vous permettra de placer le compteur au-dessus de la potence. C’est une place plus sécurisante pour cette pratique.

https://barflybike.com/collections/mountain-bike-mounts/products/bar-fly-4-mtb

2/ Le support EDGE VTT de chez GARMIN offre aussi un très bon compromis pour venir installer le KAROO sur les VTT ou GRAVEL.

https://buy.garmin.com/fr-FR/FR/p/pn/010-12563-02

Comme le KAROO est l’un des GPS ayant un poids important (185gr), il est recommandé de le placer dans les meilleures conditions de sécurité.

 

GRAND ECRAN IRREPROCHABLE

Le KAROO dispose d’une taille écran rare (3,5 pouces) pour des GPS dédiés aux cycles, ce qui permet d’afficher une multitude d’informations sans les rendre illisibles. La surface de l’écran est mate, ce qui est un choix judicieux surtout lorsque l’ensoleillement est maximum. Au toucher, l’écran est comparable aux meilleurs smartphones et surclasse de très nombreuses marques de GPS. C’est dire le niveau d’exigence de HAMMERHEAD.

AUTONOMIE DU KAROO

Si le KAROO surclasse de très nombreuses marques de GPS sur bien des points, son autonomie ne se démarque pas de la concurrence. Malgré son grand écran , on dispose de 10h d’autonomie avec une luminosité réduite au minimum tout en gardant une très bonne visibilité de lecture.

Après 3h d’utilisation, il reste généralement 70% d’énergie. Pour les très longues sorties, il est toujours possible de connecter le compteur à une batterie externe, sachant que le connecteur micro-USB est accessible.

CARTOGRAPHIE ET GUIDAGE

Le HAMMERHEAD KAROO dispose d’une couverture cartographie MPABOX Android SDK par défaut sans la moindre limite puisqu’elle est tout simplement mondiale et en couleur. Cette carte utilise les informations d’OpenStreetMaps, on retrouve les courbes de niveaux sur cette carte et de très nombreux chemins, sentiers et singles. Sous le même principe que le POLAR V650, vous allez devoir sélectionner une zone de la carte pour l’enregistrement dans la mémoire interne du GPS. Contrairement au POLAR V650, vous allez pouvoir réaliser cette opération jusqu’à saturation de la mémoire, ce qui offre une très belle couverture cartographique. Si vous avez installé une carte SIM, vous allez pouvoir bénéficier de la carte en live et d’une couverture totale.

« C’est sûrement la meilleure solution lorsque l’on souhaite réaliser des épreuves comme la FRENCH DIVI en traversant la France d’une extrémité à l’autre ».

Comme sur la grande majorité des GPS haut de gamme, vous aurez un ensemble de choix durant vos sorties.

  1. Enregistrer sans suivre de parcours,
  2. Enregistrer en suivant un parcours avec ou sans guidage,
  3. Enregistrer en suivant un parcours créé par le GPS d’un point A à B.

Rendre le guidage muet est très simple, il suffit de se rendre dans le panneau de configuration « navigation » et désactiver la fonction.

Personnellement, c’est dans cette configuration que j’utilise majoritairement les différents GPS et surtout lorsque je suis l’auteur du parcours.

Concernant les informations, elles sont claires avec une indication sur la distance du changement de direction et le nom de la rue, route ou chemin à prendre. L’affichage se situe sur la partie basse de l’écran.  

Encore mieux, il est possible de bénéficier d’une aide lorsque l’on a pris le mauvais chemin. Le KAROO va chercher et va vous proposer une solution pour revenir sur le parcours. C’est dire le niveau de compétence de ce GPS. (C’est le trait bleu sur la photo. Le trait gris clair est lui l’enregistrement du déplacement).

IMPORTER, CREER UN OU DES PARCOURS

Un point qui ne fera pas débat, c’est le site web. HAMMERHEAD a pris le temps de bien faire les choses pour mettre à disposition une plateforme claire et simple d’utilisation.

Pour la route rien à redire…

La création de parcours est « vectorielle », et s’avère être un outil très bien pensé pour le vélo de route. Placer un point et un second, le site va relier les deux points pour former un segment du parcours, répéter l’action jusqu’à obtenir le parcours souhaité.

Pour le VTT

Le site n’est pas très adapté pour tracer des parcours, le point par point étant « vectorielle », on obtient des résultats pas toujours très heureux. Rien de bien grave, vous pouvez utiliser OPENRUNNER ou le logiciel Basecamp pour tracer des parcours et les importer par la suite sur https://dashboard.hammerhead.io/.

L’importation d’un ou d’une multitude de parcours est l’un des points irréprochables du site de HAMMERHEAD.

« Si vous souhaitez modifier un parcours, il est préférable de le faire avant de l’importer ».

La migration vers le GPS est instantanée à condition que le KAROO soit connecté à du wifi ou dispose d’une connexion GSM.

L’exportation des données est là aussi sans la moindre faille et d’une très grande rapidité. Vous pourrez à la finalisation de l’enregistrement renommer le fichier avant son envoi vers le site d’HAMMERHEAD et vers STRAVA.

FEUILLE DE ROUTE – AJOUTS DE FONCTIONS …

Ce GPS bénéficie déjà d’une base très solide pour concurrencer sans complexe le leader sur marché. Mais HAMMERHEAD a déjà annoncé sur son site une feuille de route des ajouts de fonctionnalités de son compteur GPS. Au-delà des améliorations structurelles, c’est bien l’arrivée du suivi en live et bien plus encore…

Objectifs Généraux :

Navigation :

 

Entrainement :

BILAN DU TEST

HAMMERHEAD arrive avec des arguments sur un marché compliqué avec un compteur GPS séduisant sur bien des points. Malgré un embonpoint comparativement au GARMIN EDGE 1030, SIMGA ROX 12, MIO CYCLO 505 pour ne citer que ces modèles, je suis totalement séduit par le KAROO qui est à mi-chemin entre un compteur GPS traditionnel et un smartphone.

Le fait qu’il fonctionne sous un environnement Android apporte une multitude de possibilités de développement et d’ajouts de fonctionnalités dans les prochaines mises à jour.

La présence de la carte SIM va permettre au KAROO d’évoluer et de s’ouvrir vers de nouveaux horizons comme l’arrivée de : STRAVA en live, partager sa position et prochainement la musique en streaming avec SPOTIFY. (Je ne manquerai pas de revenir sur l’installation d’une carte SIM et de son utilisation avec un forfait d’entrée de gamme d’un opérateur français).

Côté finition, pas le moindre reproche à faire sur l’enveloppe extérieure tout comme le rendu de l’écran qui est d’une qualité rare.

Le KAROO est le seul compteur GPS offrant la possibilité de changer le système de fixation en cas de détérioration. (Ce n’est un argument de poids dans le choix d’un GPS, mais tout de même appréciable).

Côté lecture et touché de l’écran, le KAROO est l’un des meilleurs sur le marché des GPS pour cycle. Même avec le niveau de luminosité le plus bas, la lecture reste excellente. La taille de l’écran est là aussi remarquable.

La simplicité et la souplesse de configuration sont incontestablement les premiers points positifs de ce KAROO. La création des différents panneaux d’affichage en fonction de son type d’activité vélo (route, VTT et Gravel) est bien pensée et bien faite.

Pour le guidage, vous avez le choix d’avoir les informations d’orientation ou juste le suivi. Le KAROO fait partie des rares compteurs à vous proposer une solution en temps réel pour vous remettre sur le parcours.

Certains points sont à travailler chez HAMMERHEAD pour permettre au KAROO de venir s’imposer comme une alternative très sérieuse aux GPS de chez GARMIN.

  • Le multi langues (Le GPS reste tout de même très simple à configurer même en anglais)
  • Les segments STRAVA et le suivi en live sont très souvent des arguments retenus dans le choix d’un GPS.
  • Trouver un distributeur Français serait aussi un argument de poids.

Je ne manquerai pas de suivre avec beaucoup d’intérêt l’évolution du HAMMERHEAD KAROO.

Cet article a été lu 970 fois