Au regard des restrictions de déplacement et pour s’assurer un entretien physique, il va falloir s’organiser et mobiliser son sens de l’imagination. Confiné à la maison, sans pouvoir aller très loin sur route ou en forêt afin de se dégourdir les jambes, autant s’occuper sainement et ne pas tourner en rond à la maison.

Pourquoi ne pas se construire un home-trainer en deux ou trois mouvements ?

Voici deux solutions pour se fabriquer un home-trainer en s’inspirant d’un tapis à rouleaux et d’une version raccourcie pour faire tourner uniquement la roue arrière du vélo. Si vous souhaitez enregistrer la distance, il suffira d’installer le capteur vitesse sur le moyeu arrière. Ce n’est pas recommandé sur la route ou en forêt, il peut probable comme aller faire des sauts dans cette situation. 😉

Voici une vidéo qui date un peu, mais l’astuce reste ultra simple à réaliser à condition d’avoir un minimum de matériel chez soi.

TAPIS A ROULEAUX

En regardant cette vidéo, vous comprendrez qu’il n’est pas nécessaire d’être un génie du bricolage pour fabriquer ce tapis et que vous pouvez vous faire aider de vos enfants. Ils auront l’occasion de réviser ou d’appliquer deux ou trois notions de mathématiques et de géométrie. 😉

Vous aurez besoin :

  • Investissement : 30 à 45€ en magasin de bricolage ou en grande surface (via internet aujourd’hui).
  • Durée de bricolage de 1 à 2 heures avec l’aide d’un adulte, une bonne journée avec des enfants.
  • Outillages : une perceuse, une scie, un crayon à papier, un mètre à ruban et une paire de ciseaux.
  • Matériels : deux bastaings en sapin (10 cm x 5 cm x 182 cm), six équerres en métal, trois rouleaux à pâtisserie, deux couvercles de boîte de camembert, une vieille chambre à air de vélo de route et enfin une boîte de rustine.
  • Un peu d’huile de coude 😉

LA VERSION REDUITE…

Cette seconde version est encore plus simple à réaliser. Le tapis à rouleaux nécessite un minimum d’équilibre et d’apprivoisement, une version plus courte pourrait être une alternative. Vous pouvez réduire cet accessoire en conservant exclusivement les deux rouleaux arrière. Il est évident qu’il faudra stabiliser impérativementLa roue à avant pour ne pas chuter. Pensez à conserver la même hauteur entre l’avant et arrière afin de garder le vélo bien horizontal.

Dans cette seconde vidéo, vous allez pouvoir vous inspirer de la réalisation pour créer un support pour la roue avant.

1/ Reprenez l’idée de base du tapis. Il n’est plus nécessaire de lier l’avant et l’arrière par le biais d’une vieille chambre à air.

2/ Fabriquez-vous le support avant comme indiqué dans la vidéo. Avec une palette, vous pouvez vous en construire un pour zéro investissement.

Si cette solution retient votre attention, sachez qu’il est possible de les retrouver dans le commerce comme chez TILL START une marque française et chez ROTO par exemple.

Si vous n’êtes pas un grand bricoleur, il est toujours possible d’investir dans un vrai home-tainer. Vous avez l’embarras du choix dans les modèles « ELITE, TACX, XPLOVIA, WAHOO, etc. » et à tous les prix. Si vous souhaitez coupler le home-trainer à une application du type ZWIFT pour donner un peu plus peps à vos exercices, privilégier une version équipée de capteurs ou une connexion Bluetooth et ANT+. Pour limiter les risques de compatibilité entre votre vélo et son axe arrière sur les VTT, je vous recommande un modèle un poil plus onéreux équipé d’une cassette. Là encore, il est important de vérifier la compatibilité avec les 12 vitesses SHIMANO ou SRAM.