En contact direct avec le sol, le choix d’une paire de roue couplé à celui des pneumatiques aura une importance capitale sur le comportement global d’un VTT. Le rendu du vélo, la rigidité, le rendement, le dynamisme, le confort et le poids sont autant de facteurs prépondérants sans oublier le prix de votre choix final.

Si l’aluminium n’a pas dit son dernier mot dans les compétitions ou sur les randonnées, les roues alu se font de plus en plus rares sur les vélos haut de gamme. Les roues en carbone se sont quand à elles très bien installées et leur fiabilité n’est plus à prouver et quel que soit le type de pratiqué du Xcountry au All-mountain engagé.

GÉANT SUISSE DT SWISS …

Cette paire de roues DT-SWISS XRC 1250 29 au poids redoutable est une concurrente apprendre très sérieuse et les Reynolds Black label, ENVE XC auront fort à faire avec les XRC 1250.

L’arrivée sur le marché des très prometteuses DT-SWISS XRC 1250 se fait dans les dimensions du 29er au polyvalente 27,5er avec la même prestation d’équipements.

D’une finition irréprochable, d’un poids plume, et dotées d’excellents moyeux. Elles ont sur le papier des arguments qui pourraient faire pencher la balance au moment de faire son choix. Les constructeurs de VTT l’ont bien compris en équipant leurs modèles haut de gamme de cette paire de roue. C’est le cas pour l’excellent Canyon Lux CF 9.9 Team 2014.

La gamme des  XRC 1250 est déclinée dans deux dimensions, en 27,5 et bien sûr en 29er pour 1475 g sur la balance.

Les XRC 1250 ont un cerclage en composite de carbone apportant une très bonne rigidité latérale à la roue. Les rayons droits sont aux nombres 28 blancs et croisés. Les disques de frein pourront être fixés soit par le système Centerlock et il sera également possible de les monter avec une fixation classique avec six vis torx.

Les roues DT-SWISS XRC 1250 sont montées d’origine en tubeless Ready. C’est là encore un choix important dans le gain de poids. Il ne sera pas nécessaire d’avoir recours à l’installation d’un kit Notub par exemple.

La format du profil du cerclage est lui aussi une bénédiction pour y monter les pneus. Ce commentaire pourrait paraître anodin, mais ce n’est pas la même musique avec mes Reynolds, lorsque je dois démonter mes pneus. C’est souvent un moment que je redoute qui se transforme en galère.

RAYONS DT-SWISS XRC 1250 

Les rayons DT-SWISS XRC 1250  sont aux nombres de 28 plats et peint en blanc brillant.

AXE DES MOYEUX

La configuration du moyeu avant standard est de 100 × 15 × 142 avant et d’un diamètre 12 mm à l’arrière. Mais il est possible moyennant un adaptateur de passer en 9mm ou en axe de 20mm.

Le moyeu arrière convertible,  vous permettant l’installation du système Sram MTB XD pour un montage en XX1 ou X01 pour quelques euros de plus.

TEST SUR LES SENTIERS …

Pour ce test, j’ai volontairement laissé les pneumatiques d’origine du Canyon des Continental X-King 2 en 2.1×29 Racesport et chambres à air light Schwalbe.

Après plus de 900 km de chemin, sentiers, singles, les roues DT-SWISS XRC 1250  qui équipent Le VTT Canyon LUX CF 9.9 TEAM sont tout simplement irréprochables de par leur fiabilité, leur rendement et  par l’équilibre qu’elles peuvent apporter au vélo.

La polyvalence DT-SWISS XRC 1250 en fait un point fort du savoir-faire de la maison suisse.

La faible torsion des jantes assure un rendement et un dynamisme remarquables au Canyon. C’est un véritable plaisir que de relancer et sentir la réaction quasi immédiate du vélo.

Que l’on soit sur un large chemin ou sur single bien tortueux, je suis bluffé par le dynamisme et le rendement des roues géantes. Malgré la grande taille des DT-SWISS XRC 1250 en 29er, on ne ressent pas l’inertie que peuvent procurer des grandes roues dans les changements de trajectoire, un vrai bonheur dans les singles à grande vitesse.

Si mon utilisation est principalement axée sur le XC, elles sont également très à leur aise sur des chemins accidentés des montagnes ardéchoises.

L’investissement dans cette gamme de roue est l’assurance d’apporter un nouveau dynamisme à votre VTT et cela lui donnera une nouvelle dimension.

Mon seul regret est l’absence d’assurances comme peu le faire son concurrent direct ENVE.

CONCLUSION :

Légères, robustes, dynamiques, rendement et esthétiquement jolies sont autant de qualités pour ces DT-Swiss XRC 1250. Même si l’investissement est tout de même un peu onéreux, il en vaut la peine.

Dommage pas de montage Lefty, je me serais bien laissé tenter à réaliser un essai sur un Cannondale Scalpel Carbone.

DESCRIPTIF DES ROUES.

DT-SWISS