En VTT comme en vélo de route, on n’est jamais à l’abri d’un incident mécanique ou d’une crevaison. Les solutions sont nombreuses et variées surtout pour réparer pneus et chambres à air.

Avec les années et une multitude de galères, j’ai fini par opter pour une multitude de stratégies multi-directionnelles pour palier toutes éventualités.

Dans le sac d’hydratation, j’ai à ma disposition d’un arsenal de solutions en fonction de la situation :

  • Une petite pièce en plastique souple pour venir colmater une éventuelle coupure sur le pneu. Solution me permettant de remonter une nouvelle chambre à air et de rentrer.
  • Une boite contenant des rustines tubeless et chambre à air.
  • Une bombe Hutchison Fast-Air dont je n’avais jamais testé l’efficacité.
  • Bien sûr je passe sur les outils, l’alimentation, etc., et sur les attaches rapides pour la chaîne.

A NE PAS REPRODUIRE…

Pour vous réaliser ce test, j’ai vraiment dû me mettre dans une situation peu recommandable. Pour ne pas galérer sur mes sorties, j’attache une grande importance à l’entretien de mon vélo. Je vérifie régulièrement le niveau de préventif dans mon pneu tout comme l’état en surface de mes pneumatiques.

C’est bien sans le moindre préventif, que je suis allé rouler pour multiplier mes chances de pertes de pression ou encore mieux subir une bonne vieille crevaison.

Malgré quelques chemins et sentiers bien chargés en silex, j’ai dû attendre le treizième kilomètre pour sentir le pneu avant de moins en moins contrôlable à cause d’une perte de pression importante.

Euréka, je vais pouvoir enfin utiliser ma bombe Hutchinson Fast’Air

« L’argument premier de Hutchinson est de vous permettre de réparer et gonfler un pneu en même temps en cas de crevaison ».

Je me suis employé à mettre en application et vérifier la pertinence pour vous.

Je n’ai pas cherché l’origine de la perte de pression pour juger l’efficacité du produit moussant qui est injecté à l’aide de la bombe.

Premier point positif, c’est l’embout, il est compatible avec les deux formats de valve « Presta et Schrader ». L’injection de la mousse et de l’air sous pression est instantanée.

Faites sauter la protection protégeant le bouton poussoir, restez appuyé pour vider la totalité du contenu de la bombe. Dévissez la bombe pour la glisser dans votre sac à dos.

Attendre une petite minute et observer les effets du produit. La mousse combinée à l’air va remettre votre pneu en pression.

Le temps d’intervention est relativement court « Moins de d’1 minute 30 ».

 

VERDICT…

Pas encombrant et léger, la bombe fast’Air est assurément l’une des solutions à opter pour vos futures randonnées hivernales comme estivales.

Tout comme vous, si je peux réparer et regonfler sans avoir à démonter mon pneu, je ne m’en porte pas plus mal. Surtout en cette période où le froid et la boue peuvent rendre ce moment particulièrement pénible. La bombe Fast’Air est une très bonne solution pour une réparation rapide et efficace.

Type de pneu : VTT, Route et City Tubeless et Tubetype.

AVANTAGES

  • Une seule action pour réparer et gonfler,
  • Durabilité sur la sortie,
  • Pas encombrant et léger,
  • Prix : 7€,
  • Utilisables pour les pneus de VTT, Route, City Tubeless et Tubetype,
  • Intervention rapide et sans bavure.

INCONVENIANT

  • Usage unique.