MICHELIN n’est pas un jeune premier dans le monde du pneumatique que ce soit sur le macadam ou sur les sentiers et son savoir-faire n’est plus à prouver. En présentant en Janvier 2017 toute une gamme de pneus allant de l’enduro au XC en passant par le All-mountain. MICHELIN a souhaité donner un nouvel élan et dynamisme au pneumatique destiné au VTT. En appelant son pneu taillé pour le cross-country FORCE, il fallait être gonflé, un poil arrogant ou certain de l’efficacité de son pneumatique.

Pour vous présenter un test le plus complet possible, je suis allé éprouver les MICHELIN FORCE XC sur des terrains bien différents allant des roches en granit de la Corse aux Côtes d’Armor en passant par la Normandie. Ce fut l’occasion d’engranger de nombreux kilomètres dans des ambiances changeantes et le tout sous des climats radicalement différents.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et dans des conditions idéales de Mai à Octobre 2017 que j’ai pu tester les pneus Michelin FORCE XC 2017.

DES ARGUMENTS ET UN SAVOIR-FAIRE

Après avoir proposé des Gum X2D, c’est autour d’une nouvelle génération de pneumatique de faire sont apparition sur les sentiers : le GUM X3D. Une troisième couche vient apporter un meilleur comportement au pneu.

Les arguments sur le papier, c’est bien. Mais rien ne vaut un bon test sur le terrain pour aller vérifier les arguments tels que Grip et Traction.

Le modèle de test est les MICHELIN FORCE XC TL READY 29er x 2.10 dans les conditions suivantes :

  • Pression : 1,9 bars
  • Roue : CZERO SL Carbone
  • Montage en tubeless
  • Préventif : NoTube TIRE SEALANT
  • Poids : 640gr par pneu.
  • Montage inversé entre l’AV et l’AR

MONTAGE ET DEMONTAGE

Avec MICHELIN, j’ai eu une histoire un peu compliquée avec les pneus WILD MUD ADVANCED durant mon test de 2013. Testé durant la Jean RACINE, je fus agréablement surpris par l’accroche et le rendement de ce pneu hivernal. Mais une fois montés sur les roues Reynolds carbone de mon VTT, ça a été une galère sans nom pour les démonter.

Ne voulant rester sur une mauvaise expérience, j’ai voulu tester les nouveautés de chez Michelin et tout se passer l’atelier dans un premier temps.

Avec le FORCE XC malgré une tringle rigide, le pneu est bien plus facile à monter sur les jantes CZERO et les DTSWISS XRC 1250. Une fois installé avec 80gr de préventif, j’utilise une pompe booster pour faciliter le positionnement du pneu sur la jante. Rien à redire, l’étanchéité est parfaite. Pas la moindre fuite sur les flancs du pneu comme on peut l’observer chez certains manufacturiers.

UN TEST AUX MILLE ET UNE COULEUR…

Rien de mieux que l’arrivée prématurée en Normandie de la belle saison pour aller user les Michelin. Mes premiers tours de roues me font constater l’excellente adhérence des pneumatiques. Les petits graviers collent littéralement aux crampons.

Les sous-bois, les coteaux et les longs chemins agricoles en Normandie ont permis d’apprécier un bon niveau d’accroche des Michelin FORCE XC. En juillet, sur trois belles randonnées en Corse, j’ai roulé sur un terrain sec, poussiéreux, caillouteux et terriblement exigent. Le granit est très abrasif et demande une bonne résistance pour les crampons. Certes, ils ont bien souffert sans pour autant perdre de leur efficacité. Dans les passages techniques, le FORCE XC redouble d’accroche et les Michelin m’ont permis de rester confiant et de garder toute la maitrise du vélo. En virage, l’adhérence est excellente tout comme sur les freinages.

Le train avant est resté précis me permettant de laisser l’arrière riper pour garder toute l’assurance du guidage du VTT s’adaptant ainsi aux déformations du terrain. De ces passages techniques, j’en garde un souvenir incroyable.

BILAN DU TEST

Le MICHELIN FORCE XC est un pneu performant et d’une belle longévité soit 816 km de test. Certes l’usure est bien visible sur le pneu. Vu le travail fourni et la rudesse du terrain de test, on reste dans de l’acceptable et le compréhensible. La motricité est très positive pour un pneu taillé pour des saisons printanière et automnale modérées en pluie. Le Michelin FORCE XC évacue rapidement une boue légère et peu collante. Dans des conditions climatiques plus grasses, on risque d’arriver à une certaine forme de saturation.

Côté crevaison, je n’ai rien à déclarer sur ce sujet, puisque je n’ai jamais crevé durant mes nombreuses sorties. L’association « préventif et la gomme du pneumatique » ont fait des merveilles.

  • Montage/démontage : 4/5
  • Rendement : 4/5
  • Adhérence : 4/5
  • Accroche : 4/5
  • Durée dans le temps : 5/5

Sur le marché ultra concurrentiel qu’est celui du pneumatique, Michelin vient de placer la barre haute avec son FORCE XC. Les arguments ne manquent pas tels que « efficacité, adhérence et la durabilité » et font de ces pneus un excellent Michelin pour le cross-country.

Mon seul regret est de n’avoir pu tester le MICHELIN JET XC en monte arrière combiné au FORCE XC à l’avant. Je ne manquerai pas d’associer les deux pneumatiques lorsque le terrain redeviendra plus sec ou durant la prochaine la période estivale.

Cet article a été lu 1417 fois