Longtemps cantonnée dans le segment des compteurs GPS, la société allemande SIGMA vient d’entrer dans une nouvelle dimension avec un premier GPS haut de gamme, le ROX 12.0. Ce changement radical propulse SIGMA sur un marché ultra concurrentiel maîtrisé par le géant américain GARMIN et le taïwanais BRYTON. Il ne faut pas oublier POLAR, TWONAV qui sont eux aussi des acteurs importants ayant des arguments à faire valoir.

Ce nouveau GPS de chez Sigma Sport ne manque pas d’intérêt en proposant un compteur très complet qui dispose d’une technologie de pointe et d’une belle finition.

On retrouve les éléments de base des GPS modernes à savoir,

  • Le multi profils,
  • La connexion avec des capteurs Bluetooth et ANT+,
  • La navigation sur une cartographie OSM,
  • Les segments en live,
  • L’information des transmissions électroniques (SHIMANO, SRAM et COMPAGNOLO),
  • L’utilisation des plateformes STRAVA, TRAININGPEACKS, KOMOOT et GPSIES.

C’est surtout l’occasion de découvrir une fonction inédite : elle permet au GPS de vous proposer un parcours quel que soit votre pratique sportive, en réalisant un cercle sur l’écran. Ce principe n’a encore jamais été exploité par l’ensemble des concepteurs de GPS comme GARMIN et MIO. J’y reviendrai un peu plus loin dans l’article car les résultats sont prometteurs et méritent que l’on y consacre une toute particulière attention.

DE LA COULEUR ET DEUX VERSIONS

Techniquement parlant, il n’y a qu’une seule version du SIGMA ROX 12.0. C’est le contenu du pack qui permet de les différencier :

  • SIGMA ROX 12.0 : PACK de base NOIR ou BLANC : 399€
  • SIGMA ROX 12.0 : PACK PREMIUM « Cardio, Vitesse/Cadence) : 479€

Par contre, il est possible de personnaliser l’enveloppe externe du ROX 12 en le parant d’un bleu, vert, orange, noir ou gris de votre choix. C’est très rare d’avoir un tel choix de coloris. C’est surtout sympathique d’harmoniser la couleur du GPS à celle du vélo. La petite touche sympa, c’est de pouvoir changer également les boutons. L’investissement n’est pas exagéré puisqu’il est de 15€.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Le SIGMA ROX 12.0 n’a pas à rougir devant les poids lourds du segment GARMIN et BRYTON. Le niveau de technologie embarquée est pratiquement irréprochable à la condition de faire abstraction du « LIVETRACK* et de la lecture des SMS/APPELS RENTRANTS ». SIGMA a des arguments à faire valoir avec le WIFI et le SIGMA DATA CENTER.  Dans le tableau ci-dessous, on ne peut qu’apprécier les nombreuses qualités intrinsèques du SIGMA ROX 12. 

Caractéristiques générales ·       Écran tactile de 3″,

·       Écran transflectif – (Écran couleurs),

·       Taille de l’affichage – 240 x 400 Pixel,

·       Dimensions, support compris – 59 x 115 x 17 mm

·       Rétro-éclairage,

·       Étanchéité – IP67

·       Autonomie – Jusqu’à 16 heures (Jusqu’à 40 heures en mode d’économie d’énergie),

·       Capteurs – GPS, GLONASS, Boussole numérique à 3 axes, Mesure barométrique de l‘altitude, Capteur de luminosité ambiante,

·       Poids – 125 g.

Cartes et mémoire

 

·       Accepte les cartes mémoire – max. 128 GB microSD,

·       Autres pays disponibles gratuitement – Monde,

·       Carte OSM préinstallée – Europe.

Connectivité WIFI ·       Connexion directe au CLOUD de SIGMA via WiFi – SIGMA LINK App, DATA CENTER,

·       Connexion directe aux applications d’autres fournisseurs via WiFi – Strava, komoot, GPSies, TrainingPeaks.

Fonctions routing

 

·       Transfert de tracés (.GPX) – Micro-USB,

·       Transfert de tracés au départ du DATA CENTER – SIGMA CLOUD (WiFi), Micro-USB,

·       Possibilité de définir des préférences pour les routes – Routes principales, routes non asphaltées, pistes cyclables,

·       Accès direct aux tracés d’autres fournisseurs – Strava, komoot, GPSies,

·       3 parcours proposés pour chaque routing – Recommandé, simple, court,

 

Fonctions entraînement

 

·       Segments Strava Live (avec compte Premium),

·       Profilés sportifs personnalisables – Illimité,

·       Aperçus personnalisables des entraînements – Jusqu’à 6 pages.

Fonctions “Navigation”

 

·       Heure d’arrivée estimée,

·       Invitations à tourner (visuelles et sonores),

·       Temps jusqu’à la destination,

·       Distance jusqu’à la destination.

Capteurs ·       Cardio Fréquence mètre,

·       Vitesse,

·       Cadence,

  • Puissance
  • Transmissions électriques.
Communication
  • SIGMA LINK App – Smartphone (iOS / Android)
  • Mémoires – ROX 12.0

·       DATA CENTER – PC / MAC

TEST DU GPS SIMGA ROX 12

Une fois encore, je me suis particulièrement attaché à triturer ce GPS dans tous les sens et à lui faire des petites misères sur mes différents parcours afin d’apprécier ses compétences et dénicher les petits défauts de jeunesse du SIGMA ROX 12.

C’est sur un peu plus de 400km de chemins en Bretagne et en Normandie, que s’est déroulé ce test. Mais avant de rentrer dans les détails du test, découvrons ensemble le contenu du pack.

DANS LE CARTON

SIGMA a apporté un soin tout particulier au packaging de son nouveau GPS. C’est toujours un bon indicateur sur la volonté de bien faire. Comme souvent, le ROX 12 est disponible dans deux versions avec ou sans capteurs et dans deux coloris « Blanc ou gris/noir ». Pour ma part, j’ai opté pour la version Blanche pour l’enveloppe externe du GPS.  J’ai trouvé cette finition séduisante et plutôt jolie. Pour la version pack, je dispose d’un GPS et de l’ensemble des capteurs, support cintre et frontal. Cerise sur le gâteau, on retrouve même un support permettant de recevoir une caméra GOPRO, SHIMANO ou GARMIN. Aucune marque de GPS et même Garmin n’ont eu l’idée d’ajouter cet accessoire par défaut dans un pack.

On retrouve les éléments suivants :

  • GPS ROX 12,
  • Un support cintre x2 + adaptateur caoutchouc x2 et colliers rilsans x6,
  • Un support frontal, bague en caoutchouc et un support caméra,
  • Un cordon d’alimentation micro-usb,
  • Capteurs :
    • Cardio fréquencemètre,
    • Cadence,
    • Vitesse,
  • Un guide de démarrage multi langues,
  • Une carte d’invitation à télécharger et la création d’un compte :
    • Un logiciel (indispensable) Data Center,
    • Une application SIMGA LINK,
    • Un Cloud SIMGA CLOUD.

Franchement, rien à redire concernant le contenu de la boîte, SIGMA a été généreux sur les éléments de fixation du GPS.

SIGMA a surtout mis l’accent sur l’aspect pédagogique pour s’approprier sans souffrance la prise en main du GPS tout comme l’installation des capteurs.

Vous l’aurez compris la documentation est bien faite. Vous êtes même invités à vous rendre sur la chaîne YouTube de la marque pour suivre des tutoriels en anglais.

Je ne suis pas un grand fan des collier rilsans sachant qu’ils sont à usage unique, voilà pourquoi, je préfère les courroies en caoutchouc comme chez la grande majorité des marques de GPS.

Note : 80/100

DESIGN ET FONCTIONNALITES

Contrairement aux smartphones, les GPS dédiés aux cycles n’ont jamais abandonné les boutons pour débuter/stopper un enregistrement. Généralement la navigation s’effectue principalement avec le doigt.

  1. BOUTONS

SIGMA a fait un choix autre avec son ROX12 puisqu’il est équipé de 6 boutons ayant une simple ou double fonctions selon son utilisation.

Photo avec les boutons.

Il faut reconnaître que la présence des boutons sur les côtés droit et gauche simplifient grandement la navigation d’un panneau d’informations à l’autre. C’est encore plus vrai lorsque l’on veut zoomer la cartographie durant le guidage.

  1. ECRAN

Comparativement à la gamme de chez SIGMA, le ROX 12 a été surdimensionné et il dispose d’un écran en couleur de 3 pouces et 240 x 400 Pixel. On reste dans les mêmes proportions qu’un EDGE 1000 ou EXPLORE 1000 ou un TwoNav VELO. On est loin d’un GARMIN EDGE 1030 ou du MIO CYCLO SERIE 605.

L’écran est d’une qualité remarquable avec un verre en Gorilla Glass, l’eau n’adhère pratiquement pas à sa surface. Pour le VTT, c’est vraiment très appréciable. Peu de GPS haut de gamme ont une telle qualité, le EDGE 1030, POLAR V650 et le SIGMA ROX 12.

Concernant la manipulation, la réactivité et la précision de l’écran sont irréprochables.

  1. DESIGN

Le SIGMA ROX 12 est un GPS agréable à l’œil. Ce n’est pas l’élément le plus important. Mais vu le temps que vous allez passer à lire le guidage et la cartographie ou vos données, autant qu’il soit joli.

Note : 90/100

PRISE EN MAIN

Dans une approche très pédagogique, le ROX 12 vous propose un tutoriel vous permettant une prise en main en douceur du GPS. La manipulation des boutons, sélection du profil, l’accessibilité au deux menus abrégés ainsi qu’un ensemble d’informations de base du GPS.

C’est vraiment très rare pour être souligné et apprécié. De plus, il est même possible de consulter à nouveau ce tutoriel dans l’onglet réglages du GPS lorsque vous avez un trou de mémoire.

« SIGMA est vraiment le premier à utiliser une orientation pédagogique ».

La prise en main est très simple et intuitive. Les premières manipulations seront le choix du profil d’activités.

LES OUTILS DE COMMUNCATION

La communication est totale sur ce GPS à une exception près. On retrouve le Bluetooth, l’ANT+ et le WIFI.

  • L’ANT+ et Bluetooth assurent le dialogue avec l’ensemble des capteurs actuels.
  • Le WIFI assure une multitude de fonctionnalités : MAJ, téléchargement des cartes, recherche des parcours et téléchargement des parcours depuis internet ou le système SIGMA DATA Center.

On peut regretter l’absence de communication avec le smartphone. Il ne sera pas possible pour le moment de lire vos SMS ou appels rentrants à l’écran du GPS.

« SIGMA m’a affirmé par la voix de Sylvain … le distributeur France, que dans une prochaine MAJ la communication serait totale entre GPS et le smartphone pour lire « SMS, notification et appels rentrants ». Je vous en reparlerai dans un prochain article ».

UNE LIAISON ETROITE AVEC LE WIFI ET LE NET.

SIGMA a fait un choix très moderne avec son ROX 12 puisqu’il est possible de se passer d’ordinateur avec ce GPS. Les MAJ du GPS, tout comme les cartographies s’effectuent par le biais de la connexion wifi. Seule la marque WAHOO a fait ce même choix. SIMGA est allée encore plus loin dans la connexion avec la toile. SIMGA s’est attaché les services des sites web GPSIES, KOMOOT et STRAVA. Cette liaison permet de télécharger des parcours directement dans le GPS sans avoir à passer par un ordinateur. Cette recherche se fait directement sur le GPS. « C’est une exception dans le monde du GPS, généralement on est tributaire d’une application et d’un micro logiciel chez Garmin ».

On le verra plus loin, avec DATA CENTER, SIMGA a doté son outil de fonctions très séduisantes et pertinentes.

Test réalisé avec un iPhone : Mais il est possible de connecter le GPS au réseau partagé comme wifi pour récupérer un ou des parcours et d’envoyer les données de sorties vers DATA CENTER ou STRAVA par exemple. « Absolument génial pour les vacances et loin d’un WIFI domestique ».

FIXATION DU GPS SUR LE VELO

Comme chez tous les GPS au de haut de gamme, on dispose de deux solutions de fixation. Le ROX 12 dispose d’un support frontal by BARFLY et d’un système permettant de l’installer sur le cintre ou la potence.

Pour le support frontal, il n’y a rien à redire, le SIGMA bénéficie de l’excellente qualité des supports de chez BARFLY. Le maintien du GPS est irréprochable et même sur les terrains les plus accidentés. J’apprécie surtout la présence de l’accessoire permettant de venir fixer une caméra en dessous du GPS.

Par contre, je suis un peu moins client du support cintre/potence qui lui se fixe avec des colliers rilsans. J’ai une préférence pour les systèmes à courroie. Il n’y a pas de perte lorsque l’on est amené à passer d’un vélo à l’autre. Pour le maintien du GPS, c’est nickel. 

Pour le VTT, j’ai opté pour un support un peu plus court présent dans le catalogue de BARFLY, le Moutain Bike. Comme SIGMA a opté pour une fixation identique à BRYTON ou GARMIN, le support est compatible. 

https://www.actuduvttgps.fr/2017/12/31/test-barfly-4-road-mount-le-support-multi-gps/

NOTE 90/100

DATA CENTER

A l’achat d’un GPS SIGMA, il est indispensable d’installer le logiciel DATA CENTER (compatible Windows/Mac). Ce logiciel est une passerelle obligatoire pour envoyer des parcours dans le GPS exclusivement par le biais du WIFI.

Vous pourrez aussi analyser les différentes données de vos sorties dominicales ou entraînements. Mais c’est aussi un outil vous permettant de trouver des parcours sur le site GPSIES en interrogeant directement la base de données du site.

« C’est une fois encore une première réussie avec brio par SIGMA »

Vous pourrez également importer des parcours d’une autre plateforme web comme Openrunner, Utawagavtt, etc.

Pour assurer la communication entre DATA CENTER et le GPS, il est nécessaire de lier l’un et l’autre.

STRAVA, KOMOOT, GPSIES, TRAININGPEAKS

Comme avec DATA CENTER, vous pouvez importer des parcours ou exporter vos enregistrements directement sur des sites comme STRAVA, KOMOOT, GPSIES ou encore TRAININGPEACK et toujours sans connecter votre ROX 12 à un ordinateur. C’est vraiment très pratique et d’une fluidité remarquable.

Durant l’ensemble de mes tests, je n’ai jamais rencontré le moindre bug avec STRAVA ou GPSIES.

Franchement, je suis bluffé. Chez Garmin par exemple, il est nécessaire d’installer des micro-logiciels. Les personnes ne souhaitant pas multiplier les manipulations informatiques apprécieront cette simplicité.

NOTE : 90/100

UNE MULTITUDE DE PROFILS

Avec le SIGMA, on dispose d’un nombre important de profils prédéfinis dans le GPS. C’est très appréciable surtout pour les sportifs pluriactivités car ils sont identifiables avec une couleur et un pictogramme.

Sachez qu’il est possible d’ajouter un nouveau profil en allant piocher dans une liste impressionnante de 19 profils où l’on retrouve toutes les activités à vélos et une multitude de sports.

Le profil sport a surtout pour objectif de paramétrer vos besoins en fonction du type de vélo que vous pratiquez et d’organiser les différents panneaux d’informations.

Vous allez pouvoir paramétrer des alarmes comme l’hydratation ou l’alimentation en utilisant comme entrée les calories consommées ou une distance.

Par contre, je ne vois pas l’intérêt de proposer autant de profils d’activités dans le GPS. Chez POLAR, il est possible de les ajouter par le biais de l’application.

Après un petit test sur le LARZAC et dans le magnifique cirque de Navacelles, j’ai pu constater un petit dysfonctionnement « la pause automatique ». A pied, il est impératif de la désactiver. Le GPS enregistre des données totalement erronées. Il faudrait permettre de régler une vitesse minimale pour rendre la fonction cohérente. Ce qui serait également un plus pour le VTT et les passages techniques.

LA CARTOGRAPHIE

Chez SIGMA la cartographie a une place très importante dans le fonctionnement du GPS pour plus d’une raison.

1/ le ROX 12 dispose d’un très bon niveau de guidage et d’adaptabilité.

2/ C’est le seul GPS à réaliser des parcours lorsque nous, utilisateurs, nous traçons une forme à l’écran du GPS.

Pour exploiter ces deux fonctions, il faut une carte riche en routes et en chemins. Le ROX 12 est équipé d’un fond de carte OSM. Il y est possible d’installer des fonds de carte du monde. Elles ne sont pas présentes directement dans l’appareil, il faudra les télécharger pays par pays ou par états. Les MAJ s’effectuent directement sur le GPS toujours par le biais du WIFI.

« Seul WAHOO pour le moment fait aussi bien et simple que SIMGA ».

J’ai deux remarques à formuler :

  • Il manque les courbes de niveaux sur la topographie, qui sont très importantes pour apprécier le relief du terrain et la gestion de l’effort.
  • Une petite indication de l’échelle distance sur la carte serait un plus.

LA NAVIGATION SUR LE TERRAIN

Encore un point qui est irréprochable sur le ROX 12, la navigation. La lecture du parcours est vraiment très bien faite et les informations distillées par le GPS sont bien complètes. Quel que soit le panneau utilisé durant votre sortie, à un changement d’orientation, vous êtes informés à l’écran et par un signal sonore.

Lorsque vous vous écartez du parcours le GPS cherche immédiatement une solution pour vous rendre sur le chemin.

Vous pouvez me croire, je n’ai pas été tendre avec lui en l’engageant dans des singles qui n’étaient pas identifiés sur la cartographie. Le GPS n’a pas été en mesure de me proposer un nouvel itinéraire pour rejoindre le parcours. Mais aussitôt qu’il a détecté un chemin, il m’a proposé une solution.

La codification couleur et la présence des flèches dans le tracé assurent une lecture simple et rapide.

« C’est du bonheur de se laisser guider par le ROX 12 ».

Pour les cyclotouristes, le GPS regorge de fonctions vous permettant de vous rendre :

  • A une adresse,
  • D’un point A à un point B,
  • A un point d’intérêt POI,

 C’est dire toute la richesse de ce GPS et sa pluridisciplinarité. 

 ROX DESSINE-MOI UN PARCOURS

Le petit prince de Saint Exupéry aurait été aux anges avec le ROX 12, on s’approche d’une certaine forme de perfection avec la fonction de création de parcours Draw my Route. Vous êtes maître d’œuvre de la forme du parcours puisque c’est vous qui le dessinez. Un rond, un huit, un cœur ou un mouton et le GPS fait le reste. Rien à redire pour la route et surtout lorsqu’on a pris le temps de régler l’ensemble des paramètres dans son profil d’activité.

Pour le VTT, c’est un peu moins la fête comme toujours et quel que soit les marques disposant de cette fonction d’une manière générale.

SIGMA fait encore figure d’exception puisqu’il est possible d’enregistrer le parcours fraîchement créer sur le GPS pour le retrouver dans sa mémoire et dans l’onglet parcours du logiciel DATA CENTER.

CAPTEURS UN PEU RETRO

Dans la version Pack, on dispose de l’ensemble des capteurs permettant d’enregistrer vos données. Je les ai trouvés un peu d’une ancienne génération et surtout pas dans le ton du SIMGA ROX 12 qui est résolument un GPS moderne.

BRYTON, GARMIN et MIO proposent des capteurs bien plus faciles à installer puisqu’ils ne nécessitent pas de colliers rilsans ou d’un aimant venant se fixer sur un rayon.

QUELQUES ALARMES BIEN UTILES

A l’écriture de l’article, la canicule s’est installée durablement sur la France. Il est possible dans les réglages d’activer des fonctions secondaires comme un rappel pour :

  • S’hydrater,
  • S’alimenter.

Dans les deux cas, vous avez deux entrées pour paramétrer la fonction : une distance réalisée ou les calories consommées. L’affichage vient surplomber la carte ou la page des données, impossible de passer à côté de l’info.

AUTONOMIE DU ROX 12

En annonçant 16h d’autonomie sur son GPS, SIGMA a dû couper l’affichage de la cartographie, réduire la luminosité au maximum et s’assurer de la mise en page de l’écran durant l’enregistrement.

On serait plus proche d’une durée de 8 à 10h en réduisant la luminosité à 50% (Ce qui reste très lisible même sous un beau soleil). On est loin des 16h annoncées.

On peut augmenter la durée en limitant le temps d’affichage à l’écran du GPS de 30 s à 5min, ça a pour effet de passer sur le plus bas niveau de luminosité. Une pression sur l’écran et la lecture redevient possible. Cette solution est très acceptable et peu gênante sur la route mais s’avère un peu moins pratique à VTT, surtout lorsque l’on passe d’un chemin à l’autre très rapidement.

Par contre, la recharge sur le secteur ou un ordinateur est rapide : 30 min à un peu moins de 2 heures 30.

La présence sur le devant de la prise micro-usb permet de connecter une batterie externe très pratique pour les très longues virées en gravel, route ou à VTT.

NOTE : 60/100 

BILAN DU TEST

Avec le ROX 12, SIGMA vient de rentrer dans la cour des grands avec un GPS très bien conçu et disposant d’un soft très complet qui offre beaucoup de possibilités pour les compétiteurs ou les cyclotouristes.

Le nombre important de profils propose une fois encore une alternative intéressante pour répondre aux divers besoins d’un même utilisateur « VTT, randonnée ».

La prise en main est vraiment très pédagogique et c’est l’une des qualités que je reconnais à SIGMA. Il n’y a pas de prise de tête. Le logiciel DATA CENTER est lui aussi très compréhensible et ne nécessite pas d’être un crack en informatique.

Le WIFI, comme élément de transfert des données enregistrées et des parcours à réaliser, est bien pensé. C’est simple, pas de problème de dialogue, pas de prise de tête. L’automatisation du transfert serait un plus pour rendre le principe encore plus simple.

Sur le terrain, route ou chemin, la lecture est simple, efficace tout comme le guidage. La réactivité à proposer une solution lorsque l’on s’écarte du parcours est d’une fluidité impressionnante. C’est l’une des nombreuses bonnes surprises du SIGMA.

La fonction Draw my Route est l’un des points remarquables du SIGMA. Ça demande à être un peu plus travaillé pour le VTT. « Je vais me faire l’avocat du diable, mais c’est très compliqué avec nos singles et trop aléatoire avec la richesse de la carte OSM ».  

« J’aime aussi la possibilité de changer la coque du GPS pour venir l’harmoniser avec la couleur de son vélo ou juste pour le fun. C’est le seul actuellement à proposer cette alternative ».

Dans ce GPS, il manquerait tout de même deux fonctions.

  • SMS, notifications et appels rentrants vont arriver dans une prochaine mise à jour.
  • Le suivi en live est un point que SIGMA doit travailler pour venir concurrencer le géant américain GARMIN.
  • La détection d’incident, c’est malheureusement trop tard mais le GPS ne dispose pas d’un capteur accéléromètre.

« Durant ce test, je n’ai pas pu le coupler avec un capteur de puissance, je ne dispose pas actuellement de cette technologie ».

Au niveau du prix, SIGMA place son GPS dans un fourchette de prix allant de 399€ pour la version de base à 479€ avec les capteurs. Pour un appareil haut de gamme avec un écran couleur, c’est un bon rapport qualité prix.

Vous l’aurez compris, j’ai été séduit par ce GPS, son fonctionnement et sa simplicité d’utilisation.

https://www.sigmasport.com/fr/

Ou acheter le simga ROX 12 : 

lien vers le produit : La meilleure offre ALLTRICK 399€

Si vous avez des questions sur ce GPS ou besoin d’aider, pour vous l’approprier, vous pouvez me contacter à l’adresse suivante actuduvttgps@gmail.com

Cet article a été lu 1029 fois